Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
samedi 14 décembre 2019

Festival Gaboma Jazz Rock : faire entendre une autre musique dans les quartiers

Le 1e Festival Gaboma Jazz Rock aura lieu à Libreville du 1e au 3 août. Membre du comité d’organisation, Ronhy Starr Biyong explique la particularité du festival.


Vous organisez le premier festival Gaboma Jazz Rock à Libreville, un style de musique peu connu au Gabon, de quoi s’agit-il ?

Le Gaboma Jazz Rock est une rencontre d’échanges et de partages entre le public et les artistes gabonais qui font dans le jazz, le rock et le blues. Notre ambition est d’apporter au public des quartiers populaires ces musiques peu connues .


Qu’est-ce qui a motivé l’organisation d’un tel festival au Gabon, un pays dont l’identité culturelle regorge de richesses musicales ? 

Contrairement à ce que beaucoup pensent, notre identité culturelle repose également sur ces musiques (le jazz et le blues, NDLR ). Quand nos parents chantaient pour la naissance d’un enfant ou pour accompagner quelqu’un à sa dernière demeure, c’était du blues qu’ils chantaient. Nous avons le devoir de l’apprendre aux Gabonais, d’où ce festival. C’est ce qui nous a motivés.

Votre affiche présente des artistes telles que Laurianne Ekondo et Annie-Flore Batchiellilys, plus connues pour leur penchant traditionnel, comment expliquez-vous leur présence ?

Les artistes dont vous parlez sont dans le genre blues et jazz avec la particularité que ces dernières ne se sont pas égarées de leurs racines. Elles font dans l’Afro jazz et blues.Vous ne voulez pas, tout de même, qu’elles vous fassent du jazz comme dans le Mississippi ?


Comment va se dérouler le Gaboma Jazz Rock ?

Le festival se passera en trois jours durant lesquels nous aurons des ateliers de formation, une grande exposition vente des produits et services culturels. Il se terminera chaque soir par un concert live. Le tout dans une ambiance bon enfant.

Propos recueillis par Gisèle Ndaot