Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 3 décembre 2021

BICIG : le départ du français BNP-Paribas acté

Le groupe français BNP-Paribas est parvenu à céder 47% de ses parts au sein du capital de la BICIG. Ce, pour un montant de 24 milliards de francs CFA.

Le succès de cette opération est le dénouement d’un long processus de négociation entre le groupe français, les autorités gabonaises et les potentiels acquéreurs. Le 27 mars dernier, après des années de tractation, le conseil d’administration de la BICIG a acté la finalisation du processus d’acquisition du bloc d’actions de BNP-Paribas. Le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) est officiellement le nouvel acquéreur des 47% parts du français au sein de la BICIG.

Pour l’acquisition de ces parts, 24 milliards de francs CFA ont été mobilisés, selon une source proche de la banque. BNP-Paribas s’en va officiellement du Gabon, mais restera pour des formalités de rétrocession du personnel et pour la finalisation des négociations. « Je tiens à vous rassurer que ce changement opéré au sein de notre actionnariat, ne marque pas la fin de notre relation avec le Groupe BNP-Paribas qui maintient avec la BICIG un contrat de service transitoire, ainsi que la mise à disposition de son personnel en attendant l’arrivée du nouvel actionnaire majoritaire », a circonscrit le PCA, Etienne-Guy Mouvagha Tchioba.

Bene Sammarie, nouveau directeur général

Bene Sammarie, connu pour son expérience dans des multiples banques au sein du continent prend à l’issue du conseil d’administration, les rênes de la BICIG. Toutefois, malgré ses 23 ans d’expérience dans le domaine bancaire, sa nomination  ne fait pas l’unanimité au Gabon.

Mais pour Etienne-Guy Mouvagha Tchioba, le plus important est que le nouveau management parvienne à « consolider les acquis » de la banque gabonaise ; c’est-à-dire, parvenir à relever les défis liés à la bancarisation et à l’inclusion financière au Gabon, pour la plus grande satisfaction de la clientèle.

L’ombre du Groupe Atlantique

Alors que le FGIS a officiellement été présenté comme le nouvel acquéreur des parts de BNP-Paribas, au sein de la BICIG, le Groupe Atlantique est présenté comme le véritable acquéreur. Selon des sources proches du dossier, « c’est bel et bien ce groupe qui a repris les parts du français ».

Le FGIS n’a été que facilitateur dans le processus d’acquisition. Pour certains observateurs, le fait que le FGIS soit présenté comme le nouvel acquéreur, cela laisse transparaître des arrangements entre les deux acteurs financiers.