Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 3 décembre 2021

CEEAC : poursuite des enjeux de l’intégration sous-régionale

La 9e session extraordinaire du conseil des ministres de la CEEAC se tient depuis le 3 juin par visioconférence sous la présidence du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères. Il s’agit pour ses membres d’accélérer la mise en place de la Commission de la CEEAC.

Dans le respect des contraintes exigées par la crise sanitaire de covid-19, c’est devant leurs ordinateurs que les ministres des Affaires étrangères des 11 Etats membres de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale ont pris part mercredi à la 9e session extraordinaire du conseil des ministres de la CEEAC.

Le rendez-vous sous-régional rentre dans le cadre de l’accélération de la mise en place de la commission de la CEEAC, à travers la ratification du traité révisé, selon l’engagement conjoint pris en décembre 2019.

« Aujourd’hui, nous avons essentiellement travaillé sur la mise en œuvre de la réforme, la question des candidatures, le point sur la ratification du traité par les Etats membres et sur l’apurement des contributions. Les Etats sont engagés à soumettre des candidatures qui sont examinées et évaluées d’abord par le conseil des ministres et ensuite soumises aux décisions finales des chefs d’Etat et de gouvernement », a confié le ministre d’Etat, Alain-Claude Bilie-by-Nze.

Le secrétaire général de la CEEAC, Allam-Mi a  pour sa part saisi l’occasion pour lancer un appel à la ratification du traité par tous les membres en vue de son entrée en vigueur avant la prise de fonction de la commission de la CEEAC.

Stratégie

« La situation de crise sanitaire et des mesures prises par les Etats dans le cadre de la lutte contre cette pandémie ont entraîné de légères perturbations dans la mise en œuvre du calendrier de la réforme institutionnelle de la CEEAC. En dépit de cela, nous avons mené des actions nécessaires en rapport avec la présélection des candidatures au poste de  commission », a-t-il déclaré.

Entre autre sujet évoqué, les questions sécuritaires dans la sous-région, particulièrement la situation politique et sécuritaire en République Centrafricaine. Sur ce sujet, des recommandations sont également attendues au terme de cette 9e session extraordinaire.

La rencontre sous-régionale se poursuit. Cette fois, les ministres de la Santé et des Finances des 11 États membres abordent les conséquences sanitaires et économiques de la pandémie, afin de présenter un projet de stratégie régionale à soumettre aux chefs d’État et de gouvernement.