Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Le Gabon envisage de réduire ses représentations diplomatiques

Affecté par des difficultés financières, le Gabon envisage de réduire le nombre de ses représentations diplomatiques à l’extérieur. Une mesure qui pourrait rapporter gros.

La gestion des représentations diplomatiques gabonaises semble désormais peser pour le Gabon. Sur les ondes de la radio Urban FM, le ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze a évoqué la question, mentionnant la possibilité pour le Gabon de se défaire de certaines ambassades.

« Allons-nous maintenir des ambassades, où est-ce que nous maintiendrons des résidences parce que d’autres pays le font ? On peut tout à fait, à partir d’un pays européen en couvrir 3, 4 ou 5. Les voies de communication existent. Les moyens de transport existent, donc nous allons nous en inspirer » a affirmé le ministre.

Pour être effective, cette proposition doit d’abord être validée par le Gouvernement. Elle est conforme aux instructions du président Ali Bongo Ondimba qui a affiché sa volonté de voir sur sa table, une « nouvelle carte diplomatique » selon Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Ajustement

L’évocation de la mesure conforte l’idée que près de cinq ans après la crise du pétrole, le Gabon n’est pas encore sorti de l’ornière des difficultés financières. Plus qu’une simple mesure qui mettrait en évidence l’inutilité des représentations ciblées dans le cadre de cette réforme, c’est la fragilité des caisses de l’Etat à supporter les charges financières des ambassades, parfois trop lourdes, qui est mise en avant.

En optant pour les résidences, l’Etat procédera à une réduction des dépenses. La réforme d’ajustement, si elle est nécessaire, permettra cependant au Gabon non seulement d’avoir des économies additionnelles mais aussi et surtout, d’agir pour le renforcement de l’assainissement des finances publiques gabonaises.