Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
mardi 4 août 2020

L’Etat va payer sa dette intérieure 

Plus de 4,8 milliards de francs, soit 46% de la dette de l’Etat en direction des PME gabonaises seront débloqués dans les prochains jours par les services de la comptabilité publique et du trésor.

Une bouffée d’xygène pour les PME gabonaises en période de crise. Dans les prochains jours, la direction générale de la comptabilité publique et du trésor va procéder au paiement d’une partie des créances de l’Etat. Plus de 4,8 milliards de francs CFA, soit 46% de la dette intérieure publique seront décaissés.

Ils permettront de soutenir l’économie nationale fragilisée par la double crise sanitaire du coronavirus et celle du pétrole. Pour en arriver à cette décision, le ministère de l’Economie a dû avant tout déterminer le stock global de la dette intérieure pour en définir par la suite les modalités de paiement aaux réels bénéficiaires. En effet, le ministère s’inscrit désormais dans une logique de transparence en termes de payement de ses créances. « L’Etat ne payera que la dette avérée » aux entreprises. Ce dernier l’avait déjà signifié par le passé.

Baisse

Du fait du travail d’évaluation effectué en amont, les entreprises ont été divisées en deux segments : les petites créances regroupant les dettes inférieures à 100 millions de francs CFA et les créances plus lourdes. Pour cette énième opération de d’apurement de la dette au cours de l’année 2020, seul les entreprises comprises dans le premier segment seront soldées. Presque toutes les entreprises spécialisées dans les secteurs d’activités comme le génie civile, le BTP et bien d’autres sont concernées.

En mai 2020, lors de l’évaluation de la direction générale de la dette, l’encours de la dette affichait en 2019 une baisse de 3,0%. Cette opération de remboursement de la dette devrait agir sur la créance de l’Etat vis-à-vis du secteur privé et booster sensiblement la reprise des activités économiques en cette période critique.