Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 26 février 2021

Libération de Pascal Oyoubou et Roger Owono Mba

L’opposant Pascal Oyougou et l’ancien ministre Roger Owono Mba ont été libérés dans la soirée du jeudi 11 février. Si le second a été placé sous résidence surveillée pour des raisons de santé, des zones d’ombre demeurent sur la libération du premier.

 

Sans tambour, ni trompette, deux prisonniers que tout ou presque oppose, mais dont les arrestations ont fait couler encre et salive ont été libéré jeudi 11 février. Le premier, Pascal Oyougou, acteur de l’opposition, ancien secrétaire général adjoint du Rassemblement héritage et modernité (RHM), avait été incarcéré en septembre 2017. Il lui était reproché des faits de « complot contre l’autorité de l’Etat, instigation aux actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles contre l’autorité de l’Etat et attroupement non armé sur la voie publique ayant troublé la tranquillité publique. »

Le second, Roger Owono Mba, proche du pouvoir, ancien ministre de l’Economie et des Finances, avait été interpellé en décembre 2019, dans le cadre de l’opération anti-corruption Scorpion. Comme plusieurs de ses collègues du gouvernement de l’époque, Brice Laccruche Alihanga, Robert Tony Ondo Mba, Noël Mboumba, il avait été placé sous mandat de dépôt pour des faits de « détournements présumés de deniers publics, concussion, association de malfaiteurs, et blanchiment de capitaux. »

Prisonnier politique

Un peu plus d’un an après leur arrestation, ils sont toujours en attente d’un procès. Et contrairement à ce que la sortie de prison de Roger Owono Mba aurait laissé insinuer, l’ancien ministre n’est pas libre. Selon le média en ligne La Libreville, il a été placé en « résidence surveillée » afin de pouvoir bénéficier d’un dispositif médical adapté.  « C’est une mesure de précaution, motivée par des raisons humanitaires. La santé de M. Owono Mba s’est dégradée ce derniers temps. Nous avons jugé qu’il était préférable qu’il sorte de prison et soit placé en résidence surveillée avec un dispositif médical adapté », rapporte nos confrères, d’une source judiciaire, qui affirme d’ailleurs qu’ « en cas de procès, il sera jugé comme l’ensemble des autres prévenus »

Pascal Oyougou

Pour ce qui est de la libération de Pascal Oyougou, si elle a également eu lieu dans la plus grande discrétion, aucune précision n’a été donnée. Il reste tout de même qu’elle n’étonne pas ses proches. Selon eux, après plus de deux ans de détention préventive, sa libération aurait du être effective depuis septembre 2017. Ce n’est donc que justice faite pour celui qui est considéré par l’opposition dite radicale, comme un prisonnier politique.