Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Opération scorpion : Noël Mboumba balance

L’ancien ministre, Noël Mboumba a recouvré mercredi. Il est le premier accusé de l’opération Scorpion à sortir de prison.

L’ancien ministre des Hydrocardures, Noël Mboumba, proche collaborateur de Brice Laccruche Alhianga a recouvré sa liberté. Mercredi, à l’issu d’une enquête préliminaire, le juge d’instruction en charge du dossier à accéder à la demande de la mise en liberté provisoire souhaitée par son avocat. « Je voudrai ici remercier les autorités judiciaires de mon pays pour avoir accéder à ladite demande, d’avoir cru en la sincérité et à la pertinence des garanties des représentations que j’ai représenté », a lancé Noël Mboumba.

Lors de sa déclaration prononcée devant la presse dans un hôtel, il a parlé,de ses conditions de détention à la prison centrale de Gros Bouquet. Au sujet des rumeurs supposées de maltraitance dont auraient été victimes les « BLABoys », Noël Mboumba a nié les faits. Il remercie au contraire l’administration pénitentiaire pour les bonnes conditions. « J’ai fait l’objet d’un traitement humain pendant toute la période de ma détention à la prison centrale de Libreville. Donc, je ne reconnais pas ici avoir été victime d’un traitement dégradant à la prison et je ne peux pas témoigner ici que j’ai vu des personnes avoir subi un traitement dégradant pendant mon séjour à la prison centrale ».

Quant aux faits qui lui sont reprochés, il a reconnu avoir « exécuté » des « instructions malveillantes » de la part des personnes qui ont profité de leur position dominante pour l’amener à poser des actes contraires à la loi. La posture de celui qui étai,t il y a quelque temps, encore membre d’honneur de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV) étonne de nombreux observateurs.

Le prix

Certains y voient une évidente trahison vis-à-vis de ses compagnons d’infortune à Gros Bouquet obtenir sa libération. D’autres parlent d’arrangements sournoisement conclus entre l’ancien détenu et le pouvoir.

Les remerciements formulés à l’administration judiciaire, le déni de décision et de réalité dont se rend coupable l’ancien ministre, les accusations et l’attachement à la vision du Président de la République sont autant d’éléments qui confortent cette hypothèse. Oui, Noël Mboumba est en liberté provisoire, mais à quel prix ?