Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Sénatoriales : le PDG remporte les quatre sièges de l’Ogooué-Ivindo

De Booue à Mekambo, via Ovan et Makokou, le vent des sénatoriales du samedi a tourné à l’avantage du parti Démocratique Gabonais, même si du côté de Mekambo,  les choses n’ont pas été faciles. Le parti a tout remporté.                        

 

Conformément aux dispositions de la loi portant élections sénatoriales en République Gabonaise, le collège électoral a été convoqué hier samedi 30 janvier 2021 sur l’ensemble du territoire national. En Pour les sénatoriales dans l’Ogooué-Ivindo, 4 sièges étaient à pourvoir : Makokou/département de l’Ivindo ; Booue/ département de la Lopé;  Ovan/département de la Mvoung  et Mekambo/département de la Zadié. Sur l’ensemble des quatre  sièges, le Parti Démocratique Gabonais, majoritaire aux conseils locaux, était favori.

Toutes fois,  plusieurs parties ont essayé tant bien que mal de jouer les troubles fêtes dans ce scrutin combien important pour la nouvelle configuration politique du pays.

A Makokou,  Faustin Mbounda, ancien maire de la capitale Ogivine a été plébiscité à 100% des voix.   À Ovan, l’ex-ministre Chantal Mebalé a  aussi reçu l’onction de l’ensemble des grands électeurs suite au retrait, la veille  de son unique adversaire le candidat du CLR. A Booue, le siège de sénateur a été confié à Adgaye Gheloube, épouse Ndong Obiang. Du côté de Mekambo par contre, le candidat du parti au pouvoir a eu des sueurs froides jusqu’à la dernière heure du scrutin.  

Sur ce siège, trois candidatures étaient en lisse.  Gérard Meguile du PDG,  Jean Paul Méthode Imbong Fady de la coalition UN/ RHM et Dominique Kassangoye du Parti Social Démocrate.  <<Les partis de l’opposition qui espéraient faire mordre la poussière au parti au pouvoir, malgré le rapport de force inégal, ont  encore des leçons de politique à apprendre de la part du grand parti de masse>> s’est exclamé  un proche de la ministre Prisca KOHO épouse Nlend,  soutien du candidat du PDG.

Coup de poker

Au terme d’une journée électorale riche en suspens, c’est finalement Gérard Meguile du PDG qui l’a emporté avec 26 voix contre 2 pour Jean Paul Méthode Imbong Fady et 1 voix pour Dominique Kasangoye du PSD. Le fait marquant du vote aura été, l’abstention de 13 électeurs. Ils  protestaient contre la décision de la hiérarchie du PDG de suspendre plusieurs  militants électeurs et de les remplacer par d’autres. Le vote par procuration alors que les concernés étaient bien présents dans la ville.

  Un haut responsable locale du PSD nous a confié  anonymement que  » le coup de poker des dernières élections locales aurait pû se repérer si le haut lieu du parti ne nous a pas obligé de retirer notre candidature alors que nous étions en plein vote ». Reste à savoir si du côté de la coalition UN/RHM, les résultats de cette élection ne mérite pas d’être frappé du sceau du contentieux, quand bien même, le candidat malheureux de l’opposition UN/RHM aurait, d’après nos sources, adressé ses félicitations au candidat PDG. Affaire à suivre.