Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 26 septembre 2021

Angélique Ngoma : « Tout le monde doit avoir accès au vaccin »

Angélique Ngoma défend la position de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie relative à une distribution universelle et équitable des vaccins contre la Covid-19. Lors d’un entretien sur TV5 Monde, la députée de la Basse Banio a affirmé que  le virus touche au-delà des frontières et des nationalités.

 

En l’absence d’un remède adapté au nouveau coronavirus, les scientifiques sont unanimes sur l’usage du vaccin comme moyen adapté contre le covid-19. L’urgence de limiter les conséquences de la pandémie a conduit à une révolution historique avec en prime plusieurs candidats vaccins en moins d’un an.

Mais la question de l’accessibilité au vaccin inquiète et intéresse les élus de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. Ils prônent une « distribution universelle et équitable des vaccins contre la Covid-19 ainsi que l’ensemble des produits de dépistage, de protection et de traitement contre ce virus.»

Dans un entretien à TV5 Monde, la députée Angélique Ngoma, présidente de la Commission de la coopération et du développement de l’APF a indiqué qu’il est indispensable de   bousculer les habitudes, en remettant l’humain au cœur de la stratégie de lutte contre la covid-19. « On le sait, le virus touche sans se soucier de la nationalité, du genre, de la qualité socio-professionnelle en encore moins des frontières », a-t-elle déclaré, relevant par ailleurs que « dans ce contexte la concurrence entre Etats est indécente. Tout le monde doit avoir accès au vaccin, et ce dans les plus bref délais. L’accès équitable au vaccin, c’est donner un sens à la solidarité et à la paix dans le monde ».

Suspension

La députée de la Basse Banio  a insisté sur le fait que l’accès équitable au vaccin à tous les pays, ouvre la voie à la limitation de la propagation du virus.

Pour parvenir à ce résultat, l’APF est consciente que l’une des barrières à franchir est la propriété intellectuelle. Les parlementaires entendent peser de tous leur poids pour parvenir à sa suspension.