Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Covid-19 : Franceville enregistre son premier décès

Le Haut-Ogooué enregistre son premier cas positif et son premier décès au covid-19. Il s’agit d’un homme d’une cinquante d’années décédé à l’hôpital régional de Franceville. 

Lionel Ngiua, en service à l’université des Sciences et techniques de Masuku (USTM), serait le patient qui aurait été admis pour une fièvre, dans un premier temps avant de revenir pour d’autres symptômes plus graves comme la diarrhée et des problèmes respiratoires.

Selon plusieurs sources concordantes, le patient ayant une comorbidité, a été premièrement admis au service des urgences, pour de la fièvre. Deux jours plus tard, il a été admis au service réanimation pour des problèmes respiratoires et de l’hypertension. Et ce matin, il a rendu l’âme.

D’après certaines indiscrétions, Lionel Ngiua aurait été contaminé pendant les funérailles d’Alexis Ndouna, où une importante délégation venue de Libreville avait accompagné le défunt jusqu’à sa dernière demeure. A en juger par les différentes images et vidéos qui ont défilé sur la toile, il y avait foule ce jour-là. Les personnes étaient les unes contre les autres sans aucun respect des mesures barrières.  

Pour d’autres, le patient aurait été contaminé lors de la passation de service à la base militaire de Mvengué à Franceville. ’’Il y a deux semaines les militaires sont revenus de Libreville pour une passation de charge à Mvengué à la base militaire et ce Monsieur y était présent’’, a indiqué une source proche du dossier.

Par ailleurs, d’après une source hospitalière, plusieurs patients et personnels de santé ont été en contact avec ce cas. ‘’Nous sommes face à une transmissions communautaire. ‘’

Problèmes de logistique

Les différents services où le patient a séjourné sont fermés, notamment le service de réanimation. Deux médecins et dix infirmiers ont été en contact avec le cas positif pendant son hospitalisation. ‘’ Et je peux vous assurez que depuis ce matin, nous avons rabroués tous les patients qui venaient en consultations à l’hôpital régional Amissa’’, indique la même source.

Une situation qui a provoqué une réunion de crise ce matin des autorités provinciales dans les locaux  du Gouvernorat, afin de statuer sur les dispositions d’urgence à prendre. Plusieurs problèmes auraient été  évoqués : capacité d’accueil, problèmes de structures pour les mises en quarantaine, restauration des personnes, et bien d’autres.

En effet, près d’une centaine de personnes pourraient être mise en quarantaine, notamment le personnel de santé.