Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Médecins militaires et premier cas de covid-19 à Bitam

Des agents de la santé militaire renforcent le centre médical de Bitam. Une présence qui va augmenter les capacités d’intervention dans cette zone qui connaît un premier cas positif au covid-19.

 

Jeudi, l’équipe d’appui conduite par le capitaine Ange Mavisthi et le comité de veille de Bitam se sont rendus au centre de santé du Ntem. Ils ont pris connaissance du dispositif existant en cas d’isolement et de prise en charge, dans l’hypothèse où un sujet serait positif au covid-19 dans cette partie du Gabon.

Le chef de la délégation a assuré qu’à ce jour le dispositif mis en place pourrait permettre à l’équipe d’appui de prendre en charge 10 cas et 200 confinements. 

La mission d’appui, composée des médecins de la santé militaire, vise à renforcer les capacités d’intervention du département du Ntem. Le département du Ntem étant frontalier et une porte ouverte au Cameroun qui compte à ce jour, plus de 250 cas déclarés positifs au covid-19.

En dépit du dispositif renforcé au centre de santé de Bitam, on relève tout de même quelques manquements, notamment les difficultés d’adduction en eau et l’absence des sanitaires dans les salles d’isolement. Pour pallier au manque d’eau, la société d’Energie et d’eau du Gabon a été saisie. Un cubitainer d’une capacité de 1000 litres a été mis à la disposition de la structure sanitaire.

Un cas positif au covid-19 à Bitam

L’arrivée de ces renforts coïncide avec l’annonce officielle d’un cas positif à Bitam. Selon le comité de pilotage du plan de veille à la riposte au coronavirus, ce premier cas enregistré hors de Libreville est une Gabonaise de 32 ans, étudiante au Cameroun. Elle est récemment rentrée suite à la fermeture des établissements scolaires et universitaires dans ce pays. A son arrivée à la frontière du Gabon-Cameroun, elle a été aussitôt mise en quarantaine par l’équipe médicale de Bitam. Les prélèvements effectués et analysés au CERMEL ont confirmé un résultat positif au covid-19.

Bienvenus à Bitam

la présence de médecins militaires ne laisse pas la population indifférentes« Nous saluons l’initiative du gouvernement. Mais cela aurait dû être fait, lorsqu’on a déclaré le cas 0 du Cameroun. Bitam est une zone tampon et exposée aux risques de contamination à cause de sa situation géographique » indique Christiane Amdeme, une Bitamoise.

Pour Sow, un commerçant rencontré à l’hôpital, « c’est important dans la mesure où à Bitam, nous n’avons pas beaucoup de médecins. Avec cet appui, la crise du coronavirus va mieux être gérée ».

Entre critiques et attentes des habitants, les médecins militaires sont les bienvenus à Bitam.