Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Covid-19 : que sait-on du variant britannique ?

Le ministre de la Santé a annoncé la découverte du nouveau variant britannique du coronavirus au Gabon. Une raison de plus pour redoubler de vigilance devant l’ennemi invisible. Mais que sait-on du variant britannique du covid-19 ?

 

C’est officiel, le variant britannique de la covid-19 est présent sur le territoire gabonais. L’annonce a été faite lundi par le ministre de la Santé, Guy-Patrick Obiang Ndong. La découverte a été faite par les chercheurs du CIRMF (centre international de recherches médicales de Franceville), sur un prélèvement sur 60 analyses.

Si aucune autre précision n’est donnée sur le cas zéro du variant britannique au Gabon, le ministre a tout de même indiqué qu’« actuellement les équipes de surveillance épidémiologique sont en train de faire des enquêtes pour identifier tous les cas contacts possibles au variant britannique.»

Comme son nom l’indique, le variant britannique du virus SARS-CoV-2 de la maladie Covid-19 a été détecté au Royaume-Uni. Il a été officiellement renommé VOC 2021. Il a été découvert en septembre 2020 au sud de l’Angleterre, et comprend plusieurs mutations. Il entrainerait une contagiosité accrue du nouveau coronavirus, particulièrement chez les enfants. 

Douleurs

En janvier, l’Office for National Statistics a livré un rapport qui détaille les symptômes expérimentés par les personnes infectées par le variant anglais. L’analyse a été faite sur la base des déclarations de patients testés positifs dans la période du 15 novembre 2020 au 16 janvier 2021. Ils devaient répondre aux questions portant sur les symptômes dans les 7 jours précédents le dépistage.

Les symptômes les plus fréquents sont la toux, la fièvre, les problèmes respiratoires. La perte de goût et d’odorat sont moins fréquentes. Le rapport indique que la toux se manifeste sur 35 % des personnes atteintes du variant britannique, contre moins de 30 % pour les autres variants. 22 % ont la gorge sèche et de la fièvre ; plus de 30 %  ressentent de la fatigue, et environ 25 % ont des douleurs musculaires.