Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Haut-Ogooué : le Copil provincial fait le point sur la pandémie

Le comité provincial du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus, via la commission de prise en charge, a animé un point de presse ce mardi à Franceville.

Un point de presse s’est tenu dans les locaux du Centre interdisciplinaire des recherches médicales de Franceville. Il a permis de faire le point sur la situation de la province, mais aussi de sensibiliser et rassurer les populations. Il était animé par Dr Solange Bongo-Ayouma, directrice de l’Hôpital de la Caisse nationale de santé et de sécurité sociale et responsable adjointe de la commission prise en charge au niveau provincial du Copil.

Sur le plan épidémiologique, trois villes principalement sont touchées : Franceville, Moanda et Mounana.

 « Depuis le 06 mai et ce, jusqu’au 25 mai, nous avons enregistré 351 cas testés positifs dans le Haut-Ogooué. 300 sont mis sous traitement, car dès le diagnostic nous commençons aussitôt la prise en charge. Nous avons à l’heure actuelle 65 guérisons, ce qui est encourageant. »

La province déplore deux décès. « Il faut également souligner, que nous commençons à traiter au-delà de 15 ans. Donc les 68 cas qui ne sont pas sous traitement, concernent les enfants qui  ne sont pas à traiter et quelques adultes qui ont refusé d’être traités et préfèrent s’en référer aux remèdes traditionnels, » explique le Dr Bongo-Ayouma.

Implication

La commission de prise en charge dispose d’une dizaine de médecins, de trois sites  de confinement, l’hôpital régional Amissa, qui est le site de référence pour les formes graves, l’hôtel Héliconia pour les formes asymptomatiques. Beaucoup suspects restent à la maison. Ils sont surveillés par des médecins qui passent régulièrement au domicile. ‘’Ce qui est encourageant ce que 94 % des formes sont des formes asymptomatiques, c’est-à-dire des porteurs sains’’, indique la Directrice de la CNSS.

Elle a rassuré les populations sur la pandémie. ‘’Il faut savoir que la forme que nous avons ici, en Afrique, n’est pas comparable de celle d’Europe. Nous avons 90%, au  Gabon, des personnes asymptomatiques, alors qu’en Europe moins de 30% sont asymptomatiques. Il ne faut pas dramatiser lorsque vous êtes testé positif. Il y a tout un dispositif de prise en charge qui travaille en collaboration avec la commission laboratoire, des psychologues. Tout le monde est impliqué’’.