Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Le coronavirus, d’une province à l’autre

Le virus circule aisément à l’intérieur du pays,  presque toutes les provinces sont atteintes. L’insouciance des populations faciliterait la propagation. 

Le bilan épidémiologique journalier du 25 mai par le Copil est sans équivoque : sept des neuf provinces sont désormais contaminées par le covid-19. La Ngounié, située au sud du pays, est la nouvelle province  sur la liste.  « Le patient zéro de cette province est un agent d’une entreprise privée, implantée à Mandji, qui a présenté des symptômes évocateurs du coronavirus », confiait Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du Copil, lors du traditionnel point de situation.

Le relâchement dans l’application  des gestes  barrières et l’insouciance des populations face à la pandémie expliquent, selon le porte-parole du Copil, la facilité de circulation du virus d’une province à l’autre.

« Si à Libreville, nous constatons une application progressive des mesures barrières, nous observons une faible application desdites mesures à l’intérieur du pays où le port du masque et la distanciation sociale sont très peu respectés », fait constater Guy Patrick Obiang Ndong. Pour le porte-parole du Copil, même en l’absence de cas déclarés, le port du masque, le respect de la distanciation physique et le lavage régulier des mains avec du savon ou une solution désinfectante doivent être systématiques. « C’est la seule façon de se protéger contre le Covid-19 », prévient Guy Patrick Obiang Ndong.

Remède

Face à un nombre de cas croissant, les populations ont-elles réellement le choix ? Le bilan épidémiologique du lundi, nous rappelle combien de fois le Gabon n’en a pas fini avec la pandémie.  Plus de 2100 cas positifs en l’espace de deux mois et quelques semaines. Pour l’heure, seules les provinces de l’Ogooué Ivindo et de la Nyanga sont épargnées. Pour combien de temps ?

Si la courbe de contamination ne se stabilise pas, la situation pourrait à la longue être ingérable du fait des carences dans les structures hospitalières. Face à une issue assez complexe à déterminer, l’application des mesures barrières demeure, une fois encore, le meilleur remède.