Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : des kits de lavage de mains incomplets

Les kits de lavage de mains devraient inciter les Port-Gentillais à plus se laver les mains en public. Malheureusement, rien n’est plus prévu pour qu’ils essuient les mains.

 

Près de deux mois après l’installation de kits de lavage des mains à différentes places de la ville dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, il n’est plus possible pour les Port-Gentillais de s’essuyer les mains après les avoir lavées. C’est le constat fait dans certains endroits où des kits ont été déposés.

La situation qui ne semble pas interpeller les autorités pose question sur l’efficacité du geste barrière phare dans la riposte contre le coronavirus. Lutter contre le covid-19 au moyen du lavage des mains suppose, en effet, une bonne exécution du geste.

Un technicien de santé soutien que « les germes se propagent plus facilement à partir d’une peau mouillée qu’à partir d’une peau sèche. Il est donc important de se sécher scrupuleusement les mains. Pour ce faire, l’utilisation des serviettes en papier ou des linges propres est recommandée. » Ce serait le moyen efficace pour éliminer les germes et éviter qu’ils se propagent à d’autres surfaces.

A l’entrée de certaines administrations publiques – centre hospitalier régional de Ntchéngué, mairie du bord de mer, ou encore le trésor public – les Port-Gentillais ne peuvent que se laver les mains, rien n’est prévu pour les sécher. Conséquences : les gens préfèrent ne pas se laver les mains, si c’est pour les garder mouilleés. « Si je lave les mains, je vais essuyer ça avec quoi ? Je ne peux pas aller rentrer dans l’hôpital avec les mains mouillées devant les gens », explique Marie-Pauline devant le centre hospitalier. « Ce sont les choses du pays » lance Jean-Paul, estimant que « rien n’est pris au sérieux dans ce pays ».

Salubrité publique

Même logique dans les marchés de la place où l’engouement lors de l’inauguration des kits n’est plus qu’un lointain souvenir.

A qui incombe donc la tâche d’approvisionner des kits ? Certains, fruits d’un partenariat entre la mairie et une entreprise privée de la place, avaient été confiés à la municipalité pour leur gestion.

Dans tous les cas, les Portgentillais attendent que les autorités prennent cette affaire de salubrité publique à bras le corps.