Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Afrique centrale : les éléphants victimes du changement climatique

Des scientifiques gabonais et des experts de l’université de Stirling ont mené une étude internationale portant sur l’impact du changement climatique dans les forêts tropicales humides d’Afrique centrale. Les résultats de leur étude est sans appel sur la survie des éléphants de la région.

La recherche a été menée à la Lopé, dans la province de l’Ogooué-Ivindo mais son empreinte est internationale. Son objectif : mesurer l’impact du changement climatique sur les arbres et les éléphants de forêt. Les résultats ont récemment été publiés dans la revue « Science ».

Après plusieurs mois de recherches, le résultat est sans appel : « l’effondrement à long terme de la disponibilité des fruits menace la mégafaune des forêts d’Afrique centrale ». Cette menace impacte la survie des éléphants, espèce nécessaire à la régénération des forêts et dont la population est décroissante depuis plusieurs années en raison de nombreux facteurs.

En effet, sur une période de 32 ans, de 1986 à 2018,  la production fruitière a baissé de 81 %. Ce qui a entraîné  depuis 2008, un affaiblissement de l’état de forme physique des éléphants de forêt frugivores de l’ordre de 11 %. Alors que les éléphants et les autres animaux trouvaient des fruits mûrs sur un arbre sur dix dans les années 1980, cette constance a augmenté appauvrissant ainsi l’alimentation de ces animaux.      

Précipitations

Pour le Dr Emma Bush, partie prenante à l’étude, « la chute vertigineuse de la fructification pour plus de 70 espèces d’arbres étudiées dans le parc national de la Lopé s’explique peut-être par l’absence d’indices écologiques permettant aux espèces de donner des fruits, en raison de la hausse des températures et de la baisse des précipitations ».

Fait important cependant : « la diminution de la fructification dans l’écosystème aura d’énormes répercussions sur la dynamique des forêts comme la dispersion des graines, la reproduction des plantes et les ressources alimentaires des animaux sauvages tels les éléphants de forêt, les chimpanzés et les gorilles ».