Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 26 septembre 2021

Akiéni : elle tue son nouveau-né avec un chevron

Après avoir donné naissance le lundi 17 mai, une jeune femme a frappé mortellement son nouveau-né avec un chevron. Les faits se sont déroulés dans à Akiéni dans la province du Haut-Ogooué.

Dans la petite bourgade d’Akiéni et au-delà, le fait laisse sans voix. Quelques heures seulement après avoir donné naissance à un enfant de sexe masculin, une jeune femme s’est armée d’un chevron qu’elle a assené à son nouveau-né.

Selon les faits rapportés par des proches, la jeune femme aurait donné naissance à un petit garçon le lundi 17 mai entre 4h30 et 5h30. Quelques temps après, elle va se diriger hors de la chambre pour y revenir avec un chevron avec lequel elle va frapper violemment son nouveau-né. Les cris du nourrisson vont interpeler un de ses parents qui va se rendre dans la chambre. Mais trop tard, il ne pourra que constater la vision d’horreur, avant d’alerter tout le voisinage.

« C’est à la suite des cris du bébé que j’ai été alerté, étant donné que ma maison est proche de celle de la jeune dame », a-t-il dit. Il poursuit,«  Quand je me suis rapproché, j’ai constaté qu’elle avait donné naissance toute seule dans sa chambre et qu’elle tentait d’ôter la vie à son enfant à l’aide d’un chevron. Tout de suite, j’ai alerté les autres voisins qui sont venus et nous l’avons maitrisée et arrêtée. Lorsque nous l’avons arrêté, l’enfant vivait encore, mais il n’a pas survécu à ses blessures

Le bébé va aussitôt être conduit par les secours à l’hôpital d’Akiéni où il va succomber à ses blessures autour de 12h.

De nombreux témoins affirment que cette jeune femme ne serait pas à son premier fait du genre. Interpeler par la brigade de gendarmerie, elle a été placée en garde à vue en attendant d’être présentée devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Franceville.