Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Bac 2020 : dernier virage au lycée Alexandre Sambat à Makokou

Au lycée Alexandre Sambat de Makokou, centre unique de l’examen du baccalauréat, élèves et enseignants s’affairent pour les derniers réglages avant  le début des épreuves de la session 2020 du baccalauréat. Dans cet établissement resté fermé  durant près de 4 mois en raison de la pandémie de covid- 19, 883 candidats de 4 séries vont postuler pour le précieux sésame.

Il s’agit des élèves venus   des établissements secondaires publics, d’Ovan, Booue et Mekambo, du lycée Marc Essia Nsomor (enseignement protestant) et du lycée Notre-Dame des Victoires de Makokou (enseignement catholique). Les enseignements qui se déroulent de manière alternée, avec les cours en matinée et des travaux dirigés dans l’après-midi ne laissent pas beaucoup de temps de révision aux élèves dont la bonne majorité a quelque peu perdu les automatismes de la vie scolaire.

Pour Monicia, élève en classe de terminale B, « le fait d’être restés 5 mois à la maison est un gros problème pour beaucoup d’entre nous, même si les profs essaient d’aller à l’essentiel dans les cours avec beaucoup d’explications et des séances de TD tous les soirs sur les matières essentielles ». « En tout cas, nous sommes confiants et les professeurs nous rassurent » affirme une autre élève.     

Pour ce qui est de l’encadrement technique et la mise en place des mesures gouvernementales, deux cubitenaires ont été installés pour le lavage des mains et élèves et enseignants portent systématiquement des bavettes. Dans chaque classe, la distanciation physique  est respectée avec un élève par table-banc.

Déficit en transport scolaire

Seul bémol, l’affectation d’un seul bus  pour le transport journalier des élèves. Le bus en service depuis le lundi 10 août est la propriété d’une société de transport de la localité. Il permet tout de même de pallier les insuffisances observées dans ce domaine. Il facilite la tâche aux élèves et à leurs parents quand on sait que Makokou accuse un gros déficit en matière de transport en commun. « Le programme qu’on nous a donné est très serré. Même si les distances sont importantes, on se débrouille, on fait avec. On doit transporter les élèves du lycée Alexandre Sambat, du lycée Essia et du CNDV et j’espère que Dieu va nous donner la grâce » confie Andzang Minko, conducteur du bus scolaire.

Malgré la rupture, les lycéens sont confiants.

Les autorités de la direction de l’académie provinciale suivent avec attention le déroulement des cours afin de prévenir toute forme de trafic d’influence dont sont parfois victimes les élèves en pareil période et les éventuels risques de fraude. Les dernières mesures punitives prises par l’Education nationale contre certains responsables d’établissements accusés de légèreté dans l’organisation des examens et concours de cette fin d’année sonne comme une sévère mise en garde.