Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Contestation : les casseroles du showbiz

Mercredi a marqué le point de départ de ce qui pourrait constituer durant une semaine, l’ambiance du mouvement de contestation contre les mesures suicidaires du Gouvernement Gabonais. Faire raisonner sa casserole durant 5 mn dès 20h. Plusieurs acteurs du showbiz ont répondu au rendez-vous.

 

C’est une première. Confinés à domicile, c’est à travers les réseau-sociaux que les populations ont marqué leur adhésion au mouvement de contestation contre les mesures  du gouvernement  mercredi. Munis d’une casserole, chacun a suivi la cadence qui consistait à frapper pendant 05mn, à partir de 20H.

À l’heure indiquée, comme un seul homme plusieurs contestataires ont exécuté le geste symbolique. Certains ont publié de courtes vidéos ou de simples photos. Parmi eux, plusieurs acteurs du showbiz ont également pris leurs casseroles pour dire non aux mesures gouvernementales de riposte contre le covid-19, notamment les chanteuses Shan’l, le rappeur Cam Dibal Van Dibal, l’humoriste Manitou, l’animateur Stéphane Bivegue.

C’est depuis la Côte d’Ivoire où elle poursuit son séjour de promotion que la chanteuse Créol la Diva a rejoint le mouvement. «  Même si je ne suis pas au Gabon, j’ai bien fait raisonner le couvercle de ma casserole  L’union fait la force. Gabon d’abord  », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

« Mameranganou la Marmite là a souffert avec moi.  Je suis artiste, je demande au gouvernement de revoir les mesures de riposte sur covid19 (le ou la parce sur ce virus-là change trop de genre!). Je souhaite retrouver mon public », a écrit l’humoriste Manitou, avec une pointe d’humour.

24 février

Après cette première journée, Stephane Bivegue et Cam DIbal Van Dibal pensent déjà à une nouvelle stratégie pour mieux se faire entendre. « Que les hommes mettent la musique à fond dans les maisons avec le matos qu’ils ont, et que les femmes cognent des casseroles en signe de protestation.  (…). C’est ma proposition, mais la réflexion se poursuit pour trouver le meilleur moyen de se faire entendre  », a écrit l’animateur.  Le rappeur pour sa part  affirme que « si d’ici mercredi prochain rien ne change faudra initier une semaine de ville morte pour montrer notre mécontentement… »

Alerte sanitaire mondiale, au Gabon, la pandémie de covid-19 n’est pas le seul mal des populations. Pour limiter les conséquences d’une seconde vague, les autorités ont décidé de durcir les mesures de riposte contre la pandémie. Des mesures jugées « suicidaires » par les populations. Le mouvement de révolte à la casserole va se poursuivre jusqu’au 24 février.