Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Covid-19: menace de grève dans le secteur santé

Si rien n’est fait rapidement, les agents de santé membres du Syndicat National des Personnels de Santé observeront à partir du 20 mai, une grève générale d’un mois.

Comme d’habitude, la correspondance des hommes en blouses blanches au premier ministre a vite fait le tour des réseaux sociaux. Elle suscite des commentaires et des critiques, parfois accablants pour les gouvernants. Après avoir perdu deux collègues, un docteur et un infirmier,  décédés du covid-19, les agents de santé exigent  la satisfaction de trois points inscrits dans leur cahier de charges.

Il s’agit de  la dotation en nombre suffisant de matériels de protection dans toutes les structures sanitaires du pays en vue de la lutte contre le Covid-19-SARS-Cov-2. La prise des mesures de motivation pour les personnels dits soldats de première ligne comme c’est le cas pour toute guerre. Et le versement intégral de la dette de la prime d’incitation à la performance comptant pour le deuxième trimestre de l’année 2015.

‹‹Le bureau  exécutif du syndicat  national des personnels de santé (SYNAPS) a l’insigne honneur de venir auprès de votre très haute bienveillance porter à votre connaissance qu’il rentrera en grève le 20 mai à 7h30mn pour une durée d’un mois dès l’expiration de ce préavis qui prend effet pour compter de sa date de dépôt››, peut-on lire sur le document.

Pour mener leur mouvement, les soignants promettent ainsi de déserter toutes les structures sanitaires publiques du Gabon, précise le document. 

Nouvelle crise

‹‹La grève se manifestera par la désertion du personnel de toutes les structures sanitaires publiques du Gabon afin de permettre à ces hommes et femmes (soignant) de mieux se protéger par un bon confinement auprès de leurs familles sacrifiées par le gouvernement ››, conclut la lettre.

Il faudra cependant  entamer les négociations entre les parties pour éviter une nouvelle crise qui se profile à l’horizon. Ce, au moment où  le Gabon enregistre 620 cas  testés positifs au coronavirus, 110 guérisons et 8 décès.