Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 26 septembre 2021

Fin de cavale pour Mathilde Moussavou Massandé

Plus de deux mois après son évasion de la prison centrale de Mouila, Mathilde Moussavou Massandé, a été rattrapée à Port-Gentil par la gendarmerie de l’Océan. La jeune femme est accusée d’enlèvement de bébés. Elle a fait part de son mal-être en prison, qui ne serait pas adaptée pour lui prodiguer des soins adéquats.

Mathilde Moussavou Massandé, voleuse présumée de bébés en cavale depuis son évasion de la prison centrale de Mouila a été mise aux arrêts par les agents de la brigade de l’Océan de Port-Gentil.

Elle aurait profité en février dernier, d’une visite de routine chez le psychologue, pour tromper la vigilance des gardiens et se fondre dans la nature. « Nous avons eu des suspicions de sa présence ici à Port-Gentil », indique un responsable de la brigade. « Toutes les unités de la légion-ouest ont donc été alertées. Elles ont finalement pu mettre la main sur elle ».

Mathilde affirme n’avoir opposé aucune résistance. « J’ai fui parce que je savais qu’après chez le psychologue on allait me ramener en prison », explique-t-elle. La prisonnière fait part de son mal-être en milieu carcéral. Il ne serait pas approprié pour sa prise en charge.

Elle lance un appel à l’aide. « Par rapport à ma situation je me dis que la prison c’est pas la solution. Par ce que quand je suis en prison je ne fais rien. Mais quand on va me faire sortir, si je ne suis pas traitée je vais encore faire la même chose», poursuit la jeune femme.

Mathilde Moussavou Massandé est poursuivie pour des faits de vol d’enfants. Elle avait notamment été reconnue en octobre dernier comme la kidnapeuse de « bébé Chris », un nourrisson d’un mois kidnappé  le 23 septembre à Bizango, dans le 5e arrondissement de Libreville.