Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
mardi 26 mai 2020

Gestion des ordures: vers une hausse des subventions?

Alors que le Gouvernement s’apprête à déléguer la gestion des ordures ménagères aux collectivités locales, la mairesse d’Owendo espère un coup de pouce financier des autorités. 

Le processus de décentralisation de la gestion des ordures ménagères dans les communes et arrondissements du Gabon a été annoncé par les autorités. Dorénavant, la collecte des ordures et l’embellissement des villes seront directement du ressort des collectivités locales. « Dans les tous prochains jours, les maires du Gabon vont directement gérer la collecte des ordures ménagères », avait annoncé le maire de Libreville, Léandre Nzué à l’issu d’une séance de travail au côté du Gouvernement.

Pour concrétiser cette décision, le ministre de l’Intérieur a été instruit par le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, de préparer un arrêté réglementant la question. Un nouveau plan d’action intégrant toutes les provinces sera prochainement proposé au gouvernement. La question des fonds apparaît clairement comme la préoccupation qui retient l’attention des administrations décentralisées.

La part de l’Etat

Si les autorités gabonaises, notamment le maire de Libreville, ne se sont pas encore prononcées sur la question, des communes et arrondissements, on se demande comment les choses seront organisées. C’est le cas de la mairie d’Owendo qui mobilise chaque année, la somme de 630 millions de francs CFA et qui attend du gouvernement qu’il rehausse son affectation dédiée à la gestion des ordures au sein des collectivités locales.

« Au niveau de la ville d’Owendo, il est vrai que nous recevons une subvention de la part de l’Etat mais qui est insignifiante. Parce que ce que nous dépensons est supérieur à ce que l’Etat nous donne. On espère maintenant qu’avec  cette restitution, les montants seront revus à la hausse pour nous permettre de rendre nos villes plus propres », a lancé la mairesse d’Owendo, Jeanne Mbagou.