Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
lundi 11 novembre 2019

Julien Nkoghe Bekale prépare la rentrée scolaire

Après un échange avec les partenaires sociaux de l’Education, le premier ministre a effectué une tournée des écoles. Il tenait à s’assurer de l’état d’avancement des préparatifs de la rentrée.


L’année académique 2019- 2020 a débuté cette semaine par la rentrée administrative, tandis que la rentrée effective aura lieu le 30 septembre.

Quelques jours avant la date butoir, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a voulu s’assurer de l’état d’avancement des préparatifs de la rentrée. La journée du vendredi a donc été mise à profit, à travers une rencontre avec les partenaires sociaux, les parents d’élèves et les enseignants et une visite de quelques infrastructures scolaires.

Il était question pour Julien Nkoghe Bekale de saluer les efforts des partenaires sociaux dans l’éducation de la jeunesse gabonaise.  » L’objectif n’était pas de trouver des solutions ou de ressasser les problèmes qui sont déjà connus. J’ai d’abord voulu saluer votre engagement et votre patriotisme, reconnaître ce que vous faites parce que grâce à vos actions, grâce à vos interrogations, les pouvoirs publics que nous représentons font des améliorations » déclare-t-il.

Le premier ministre visitant des établissements en construction

À la suite de cette rencontre, Julien Nkoghe Bekale est descendu sur le terrain pour visiter plusieurs structures scolaires. Un marathon qui l’a conduit tour à tour au CES du Centre, au complexe d’Awendje à peine sorti de terre.

Actes concrets

 » Sur la base du rapport qui m’a été fait par le ministre de l’Education nationale, j’ai voulu voir les efforts qui sont faits par le Gouvernement pour augmenter les capacités d’accueil de nos apprenants. Nous savons que ce n’est pas facile, nous avons encore des efforts à faire. Mais ce que j’ai vu me rassure. »

Si cette attention du chef du gouvernement rassure, il reste que cela n’atténue pas la réalité de nombreuses localités du pays dont les écoles sont encore dépourvues du stricte minimum à quelques jours de la rentrée.

Sur cette question, le gouvernement est attendu à travers des actes concrets.