Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
lundi 24 février 2020

La BAD va financer l’accès à l’eau dans le Grand Libreville

Le gouvernement lance le PIAEPAL. Le programme vise à améliorer l’accès à l’eau potable dans le ‘’Grand Libreville’’.

L’accès à l’eau potable à Libreville et ses environs demeure un véritable enjeu pour les populations. Le gouvernement est donc à la recherche de solutions rapides et pérennes. C’est dans cette logique que s’inscrit le Programme intégré de l’alimentation en eau potable et l’assainissement de la ville de Libreville (PIAEPAL), lancé ce 25 novembre par le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

Le Programme qui sera mis en œuvre les quatre prochaines années sous la supervision du ministère de l’Energie est financé par la Banque Africaine de développement à hauteur de 77 milliards CFA. Il a pour principal objectif d’accroitre le taux d’accès à l’eau potable dans le Grand Libreville qui comprend Libreville, Owendo, Akanda, Ntoum.

« Ce programme est issue du schéma directeur eau potable du Gabon réalisé en 2016, avec pour objectif globale de contribuer à l’amélioration de l’accès en eau potable pour les populations qui s’est considérablement dégradé ces dernières années. Il rentre en compte dans les priorités de la BAD, notamment l’amélioration des conditions de vie des populations », déclare le représentant de la BAD, Racine Kane.

Emplois

Il s’agira d’atteindre les zones du Grand Libreville dépourvues de réseau de distribution en eau potable ; accroître le taux d’accès à l’eau potable dans la zone d’impact du projet ; de créer des emplois durant la mise en œuvre du projet.

Le PIAEPAL concerne le renouvellement de 140 km du réseau de distribution en eau potable, le renforcement et l’extension du réseau de distribution en eau potable sur 141 km, la réparation des fuites d’eau potable dans certains bâtiments administratifs et ainsi que dans les camps des forces de défense et de sécurité, la construction de trois nouveaux châteaux d’eau…