Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Le nouveau visage de la CEEAC

Réunis pour la IXe session extraordinaire de la CEEAC, à Libreville, les présidents des Etats de la CEEAC ont validé la réforme  de l’institution sous-régionale.  Une signature historique.

Mercredi, le palais de la présidence de la République gabonaise a servi de cadre à la tenue du IXe sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la CEEAC. Aux cotés du président en exercice, Ali Bongo Ondimba, chaque membre a manifesté sa volonté de voir l’organisation prendre un nouveau tournant en vue de s’arrimer aux grandes mutations régionales, économiques, politiques et sociales.

« Ce sommet est centré autour de l’adoption des documents fondamentaux de la Réforme institutionnelle, devant permettre à notre communauté, de s’adapter aux défis de l’heure, et de renforcer son rôle, en tant que pilier de l’Union Africaine », a déclaré le président Ali Bongo Ondimba.

Les onze chefs d’Etat ont examiné, puis validé à l’unanimité les rapports des travaux des ministres des Affaires étrangères et les cinq textes fondamentaux relatifs à la réforme institutionnelle de l’organe communautaire. Il s’agit du projet de protocole du traité instituant la commission de la CEEAC, du projet du conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX), du projet de règlement financier, du projet du cadre organique et du projet du statut du personnel révisé de la communauté.

Défi

Cette étape marque la fin d’un processus qui a débuté en mai 2015 à N’Djamena au Tchad. Après quatre ans de réflexion, les dirigeants s’engagent pour une nouvelle gouvernance de l’organisation dans le but d’en faire une communauté économique régionale forte avec un exécutif architectural rénové, d’une part, et l’accélération du processus de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale, notamment la CEEAC, la CEMAC et la CIRGL, d‘autre part.

Présents à la cérémonie d’ouverture, le président de la commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, et le représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies et chef du bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), François Lounceny Fall ont réaffirmé l’engagement de leur organisation respective de soutenir la CEEAC dans ce nouveau challenge.