Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Les licenciés de la SGS contestent le calcul de leurs droits

Les agents de la Société gabonaise des services  sont sur le pied de guerre depuis  lundi. Ils dénoncent des licenciements abusifs et réclament un meilleur calcul de leurs droits.

 

« Aujourd’hui, nous enregistrons un licenciement économique abusif, il y a des personnes de plus de 20 ans de service qui sont rémunérées à peine à 5 millions ; 17 ans de boîte, deux millions 11 à 12 ans de boite,  1 million 5. Ce n’est pas normal »,  lance un agent de la SGS, visiblement irrité.

En tension de trésorerie depuis plus de cinq années, les difficultés de la Société gabonaise des services (SGS) se sont accentuées avec la crise sanitaire de covid-19. Une situation qui conduit au licenciement économique de plusieurs agents. Seulement, la méthode de l’employeur ne répondrait pas aux attentes des salariés licenciés.

Ils dénoncent un licenciement abusif. Ils font aussi état de plusieurs mois d’impayés de salaires, du non versement des cotisations à la CNSS. A cela s’ajoute l’absence de dialogue avec la direction générale.

Les salariés déplorent l’absence de dialogue avec la hiérarchie.

Ralenti

« Il n’y a pas eu de réunion. Nous n’avons pas de délégués. Depuis que nous sommes là, la direction est fermée, il n’y a pas eu communication. Mais nous sommes là, nous n’acceptons pas cette situation », s’insurge un agent.  

Les bureaux étant fermés, nous n’avons pu établir de contact avec la direction générale afin de recueillir leur version.

La SGS a connu une petite embellie entre 2017 et 2018, sous l’administration provisoire de  Me Athanase Ndoye Loury, huissier de justice.  Depuis  son départ en 2019, les employés affirment que la Société fonctionne au ralenti.