Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Makokou : des actes de naissance pour 523 enfants apatrides

Dans le cadre de la première phase du projet  » Enfants sans acte de naissance  » financé par l’UNICEF en partenariat avec le gouvernement gabonais, la gouverneure de l’Ogooué Ivindo a remis vendredi des pièces d’identité aux enfants apatrides.

 

Le projet « Enfants sans acte de naissance » lancé l’an dernier dans le cadre d’un partenariat État Gabonais/UNICEF et financé par le SDG FUNDS des Nations Unies connaît une étape nouvelle à Makokou avec le début de la distribution des premiers actes aux enfants concernés. Ces derniers avaient été préalablement identifiés dans le cadre d’un recensement effectué par les agents de la direction provinciale des Affaires sociales et du service provincial de la famille. Le recensement effectué dans les foyers des peuples autochtones et bantous devrait impacter les départements de l’Ivindo et de la Zadié.   

La faisabilité du projet est partie d’une enquête sociale qui avait révélé la présence à Makokou de plus de 3000 enfants sans acte de naissance. C’est ainsi que le Gabon et le partenaire au développement s’accorderont pour la mise sur pied du projet pilote. Avec l’implantation des déplacements techniques de la justice (tribunal de première instance de Makokou), la santé, et l’intérieur (mairies et préfectures), 523 enfants ont été identifiés, pour enfin recevoir des jugements supplétifs.

C’est ainsi que ces enfants ont commencé à recevoir ce document qui fait d’eux des citoyens à part entière. Sur le même coup, la procédure de leur enroulement à la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale CNAMGS. Pour Joël Abessolo, directeur provincial des Affaires sociales, << il s’agit d’une grande avancée dans l’amélioration des conditions sociales de ces compatriotes qui jusqu’ici étaient apatrides. >>

Heureux bénéficiaires

<< Le gouvernement gabonais, par l’entremise du ministère en charge de la Famille se réjouir vraiment que ce partenariat>>, a-t-il confié à la presse locale. Pour la gouverneure de la province, << il ne pouvait en être autrement, puisque le président de la République a toujours milité en faveur des compatriotes économiquement faibles. Chaque Gabonais doit se sentir fier d’appartenir à ce  pays, d’où l’aboutissement de ce projet >>.

Les parents sont aussi les heureux bénéficiaires de cette opération. Leurs enfants reçoivent des papiers  qu’ils n’espéraient plus obtenir.