Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 3 décembre 2021

Nationale 1 : le bourbier de Kango donne la cadence

Trois jours. C’est le temps minimum que doit passer un véhicule dans la zone du village Nsile  sur le tronçon Ntoum-Kango dans l’Estuaire. Un énorme bourbier s’est formé à cet endroit du fait des fortes pluies.

Après quelques temps de répits, les usagers de la Nationale 1 doivent à nouveau faire face à la galère du tronçon Ntoum-Kango, à moins de deux heures de Libreville. Un énorme bourbier s’est formé sur cette principale voie de sortie de Libreville, vers l’arrière-pays.

Les usagers ont décidé de lancer l’alerte à travers les réseaux sociaux avec des images et vidéos de véhicules embourbés. « Route coupée depuis 16 h à Kango. Plus de 150 véhicules bloqués. Gabon mon pays bonjour. Osone », écrit un usager en guise de légende sur une vidéo.

De retour d’Oyem où il s’était rendu pour un deuil, ce donneur d’alerte a quitté le chef-lieu du Woleu-Ntem au petit matin du lundi, avec l’espoir d’être à Libreville, le même jour en soirée, comme d’habitude. Malheureusement, dans l’après-midi du mercredi, c’est du village Nsile qu’il écrit à  ses proches. « J’ai du mal à y croire, mais ça fait deux jours que nous sommes sur place, rien ne bouge. Les gros porteurs sont embourbés, donc personne ne peut bouger. C’est vraiment désolant, et pourtant, c’est vrai ».

Tandis que certains salariés s’inquiètent d’accumuler des heures d’absence au travail, les commerçants enregistrent des pertes énormes. Dans la plupart de camions alignés pour les uns et embourbés pour les autres, se trouvent des produits frais en provenance de plusieurs localités du pays voire du Cameroun. Banane, manioc, fruits et légumes dépérissent avant d’atteindre leur destination finale.

Dans le sens Libreville-Kango, le désarroi des usagers est également le même. Dans le lot de véhicules se rendant à l’intérieur du pays des corbillards sont également à la peine. Un spectacle qui devrait à n’en point douter donner des sueurs froides au gouvernement. Pour l’heure,  les usagers doivent redoubler d’ingéniosité pour sortir du bourbier qui s’étend sur plusieurs km.