Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Notre-Dame des Victoires de Makokou célèbre les enfants innocents

L’église catholique de Makokou a célébré lundi, « les enfants innocents ». Le culte ramène à un épisode de la naissance du Christ face à l’oppression du roi Hérode. Une attention particulière a été accordée aux enfants de familles démunies.

 

Dans Notre-Dame des Victoires de Makokou pleine au tiers de sa capacité, le père Paul Tounou a officié un culte qui, dira-t-il << rentre dans la droite ligne de la grande église catholique. Le monde entier célèbre aujourd’hui, l’innocence des enfants qu’Hérode a voulu massacrer à cause de la jalousie qu’il a nourri contre l’enfant Jésus>>. Cette partie de l’histoire biblique chère à l’église catholique, transposée aux réalités d’aujourd’hui, ramène à la situation des enfants issus des familles démunies ; ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un cadeau, un repas chaud, ou un Noël normal. << Nous avons prié pour les enfants démunis, les enfants malades, ceux victimes du coronavirus, du fait du décès d’un parent ou des problèmes engendrés par cette pandémie mondiale>>, confie le curé de la paroisse cathédrale.

La fête après la messe.

Après le culte, les enfants ont été conviés à un arbre de Noël. Chaque enfant a éprouvé le bonheur de recevoir un cadeau des mains de Monseigneur Joseph Koelbert, de monsieur Gaye, représentant le mouvement Caritas et du père Paul Tounou. Puis les enfants ont été invités à partager un repas avant de regagner leurs familles.

Le père Paul Tounou remettant un présent à un enfant.

Plus d’une centaine d’enfants venus des différentes communautés périphériques de la paroisse a pris part à la fête. << Cette célébration est le résultat d’un travail, non seulement du groupe Caritas, mais de plusieurs fidèles et autres donateurs qui ont bien voulu faire partie de cette chaîne de solidarité qui rend heureux tout ces enfants >>, explique Aimée Adigbolong, secrétaire administrative de la paroisse et membre du comité d’organisation.

La célébration devenue une tradition à la paroisse Notre-Dame des Victoires de Makokou intervient trois jours après la fête de la nativité.