Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : casseurs de cailloux ou voleurs de téléphones ?

Pour se faire de l’argent, des jeunes réparent des nids de poule sur des tronçons routiers, en cassant des cailloux. Certains ont mauvaise presse, car ils dérobent des téléphones à des clients dans les taxis.

Casser des pierres et boucher les nids de poule sur les routes souvent en piteux état est une activité très prisée par certains jeunes désœuvrés pour la plupart. La pratique, semble t-il, « soulage » un tant soit peu les automobilistes. Mais le service n’est pas gratuit.

La motivation des casseurs des pierres réside dans la collecte des pièces d’argent auprès des conducteurs, particulièrement les conducteurs de taxi. « Ca nous arrange un peu en attendant que de vrais travaux soient réalisés », dit Ousmane, transporteur en commun.

Voleurs de téléphones portables

Sauf que depuis un bon bout de temps, les casseurs s’avèrent être à certains endroits de Port-Gentil des voleurs de téléphones portables.

C’est le cas des jeunes postés dans les quartiers Ecole Bilingue, Trois Filaos et Canal Evasion, apprend t-on. Julienne raconte qu’elle était à bord du taxi le week-end dernier… « J’avais mon téléphone à la main, je répondais à un message. J’ai seulement vu une main qui a arraché mon portable brutalement et avec une telle force. Le temps de réaliser ce qui se passe, le jeune homme avait déjà pris ses jambes à son cou».

Même chose pour François, pantois devant l’audace des voyous qui opèrent en plein journée. « Ils ne pensent même pas qu’on pourrait se mettre à leur poursuite. Vraiment ils ont une grande confiance en eux ».

La situation, anodine à priori, crée pourtant la psychose chez les Portgentillais contraints à la vigilance, comme par exemple « de toujours garder son téléphone dans son sac ou dans la poche et de ne pas répondre aux appels à bord d’un transport en commun », surtout aux endroits sus indiqués.

Les plaintes sont légion dans les taxis, les bureaux etc… de personnes victimes des casseurs de cailloux qui, quelques fois, s’érigent en « policiers », empêchant le passage aux véhicules dont les occupants refusent de débourser des sous.

Pour Ogoula, riverain, «la mairie devrait désormais interdire à ces enfants d’être sur la route prétextant de donner un coup de main alors que c’est pour voler les gens  ».