Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : les enseignants syndiqués refusent la reprise des cours

Malgré la décision de la coalition syndicale de suspendre la grève dans l’enseignement, certains syndicalistes poursuivent le mouvement.  Ils remettent en cause le caractère unilatéral de cette décision. La base estime que le bras de fer avec les autorités ne connait pas de véritables avancées.

 

Les enseignants du second degré de Port-Gentil, membres de la coalition CONASYSED/SENA étaient réunis en assemblée générale  lundi dernier à leur piquet de grève  à l’entrée de la direction d’académie provinciale.  

Il était question pour les professeurs d’apprécier la décision prise par  les leaders syndicaux de lever le mouvement de grève pour une durée de deux mois pour permettre le rétablissement des salaires.  

Après cinq heures d’échanges sous l’arbre à palabres, les enseignants ont résolu à l’unanimité de ne pas reprendre le chemin des classes.

Légalité

Selon Sylvain Moundounga, secrétaire provincial du SENA, « la base a estimé qu’il n’y a pas suffisamment d’avancées, qu’il n’y a rien de concret pouvant lui permettre d’accepter la suspension de la grève ».

De plus, les grévistes fustigent le fait de n’avoir pas été consultés par leurs leaders avant de décider de façon unilatérale de la levée de la grève.

« Frustrés », les hommes à la craie blanche ont décidé de poursuivre légitimement le mouvement. Quoiqu’en porte-à-faux avec la légalité qui, en principe, oblige les syndiqués à respecter le mot d’ordre donné par la coalition.

Prix fort

Pour les autorités académiques, il est inadmissible que tous les enseignants à l’intérieur du pays aient repris les cours et qu’à Port-Gentil ce ne soit pas le cas.

Face à cette situation qui, semble t-il, serait la même dans les provinces de la  Ngounié,  la Nyanga et du Moyen Ogooué, une délégation de la coalition CONASYSED/SENA pourrait effectuer un déplacement à l’intérieur du pays dans les prochains jours.

L’objectif de  cette « tournée d’explication » dont la cité pétrolière pourrait être la première étape, sera pour les syndicalistes d’éclairer la lanterne des adhérents quant à leur décision.

En attendant, les élèves continuent de payer le prix fort dans les salles de classes.