Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : un projet de construction d’une station-service inquiète

Une station-essence serait en passe d’être construite sur le prolongement de la façade du pénitencier central de Port-Gentil, dans l’Ogooué-Maritime. Un projet qui inquiète les port-gentillais, qui relèvent plusieurs incohérences avec les dispositions légales.

Au quartier Château dans le 2e arrondissement de la capitale économique Port-Gentil, une balise de tôle placée à proximité du pénitencier central fait foi de la construction future d’un édifice. Une source digne de foi affirme qu’il s’agit d’un projet de construction d’une station-service, d’un géant national dans le secteur.

 A la question de savoir si celui-ci a suivi toutes les procédures et obtenu toutes les autorisations nécessaires pour l’implantation d’une station-service en milieu urbain ? Certains marigovéen seraient tentés de répondre par l’affirmative compte tenu de l’avancée du projet. Une pilule difficile à avaler pour d’autres, au regard d’une part, des dispositions contenues dans l’arrêté numéro 01/98 MINMEE du 05 janvier 1998 fixant les modalités d’implantation des stations de distribution de produits pétroliers. Et d’autre part, de la dangerosité que représente cette station-service qui va être implantée entre la prison centrale de la ville et une maison d’habitation.

Autorisation ?

On serait tenté de s’interroger sur les réelles motivations de cette éventuelle autorisation, si tant est que l’opérateur économique l’aurait bel et bien reçue. L’article 2 de l’arrêté dispose à cet effet que « l’implantation des stations-services se fait dans le respect des textes régissant le domaine public et la gestion de l’environnement ». Et l’article 4 précise qu’« une distance minimale de 500m, mesurable à partir des extrémités adjacentes doit être observée entre les stations-services et les établissements, lieux publics, bâtiments administratifs et endroits stratégiques. Cette distance est de « 100m au minimum pour les établissements d’enseignements, les lieux de culte, les places de marché etc… ».

Hors, lorsqu’on regarde du côté opposé au site querellé, deux établissements scolaires primaires sont visibles. De même qu’une église située le même côté que la future station. Le tout à moins de 100m.

« C’est très dangereux » a dit, ahuri, un responsable de la place. « Port-Gentil est une ville poudrière. En cas de soulèvement, les riverains se serviraient directement de la station pour embraser la prison et même au-delà, et ce serait une véritable hécatombe si on devait en arriver là », a renchéri notre interlocuteur.

Sécurité

La maison d’arrêt de la capitale économique gabonaise est déjà lotie dans des conditions sécuritaires qui laissent à désirer. En effet, excepté la façade, l’établissement est totalement perméable par derrière et sur les côtés, jonchés par des petits commerces, des habitations et des hautes herbes etc… Seul, un fil barbelé trainant presqu’à même le sol sur le côté de la route Château-Salsa pourrait freiner quelque peu les ardeurs des bandits.

A ce qui semble, les autorités informées seraient à la recherche de solutions pour pouvoir empêcher ce projet de voir le jour. Même si, sur le site choisi à cet effet, une balise en tôle est déjà perceptible. Preuve que les travaux pourraient démarrés à tout moment sur ce terrain objet d’un contentieux.