Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : une femme meurt au cours d’un rite initiatique

La trentaine révolue, Pamela Evoundja est décédée le week-end dernier à Port-Gentil, au cours d’un rite initiatique. Le fait défraie la chronique et soulève de nombreuses interrogations auprès de ses proches et de la communauté gabonaise de France et de Belgique.

Le court séjour à Port-Gentil de Pamela Evoundja, Gabonaise vivant en Belgique depuis des années, lui aura été fatale. La jeune femme est décédée le week-end dernier au cours d’un rite initiatique. Une mort tragique qui laisse perplexe ses proches. Et ce, du fait que les deux amis qui l’auraient accompagnée demeurent introuvables.

Selon plusieurs témoignages concordants, la jeune femme a quitté la Belgique en compagnie d’une amie connue sous le pseudonyme de Peluche Peluche. Après quelques heures passées en compagnie de ses proches à Libreville, Pamela et son amie vont aussitôt rallier la capitale économique pour rencontrer un tradipraticien devant lui prescrire un traitement traditionnel pour lui permettre d’enfanter.

Garde à vue

Ce traitement va lui être fatale.  « Pamela Evoundja aurait vraisemblablement succombée à un arrêt cardiaque suite à une overdose (écorces iboga, et autres potions) et au lavement qui lui a été prescrit par son tradipraticien Davy Devis alias David Dolar », rapporte une source. « Selon la version officielle, après la consommation du breuvage, du lavement et de l’Iboga, Pamela a commencé à se sentir mal, s’étouffer. En allant sous la douche (douche de fortune  au temple de Davy devis) elle va s’effondrer et rendre l’âme quelques minutes plus tard », poursuit la même source.

S’il ne s’agit pas du premier accident du genre dans un temple d’initiation, il reste que plusieurs points d’ombres demeurent dans cette affaire. Pour l’heure, le tradipraticien été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Gabonais de 39 ans, il exerce dans l’Elombet, le Bwiti, et le traitement des femmes stériles.