Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Rentrée scolaire : les inquiétudes du SENA

A quelques jours de la rentrée scolaire 2020-2021, le syndicat de l’Education nationale relève de nombreux manquements. Il sollicite un report de deux semaines. 

 

La rentrée scolaire 2020-2021 ne s’annonce pas paisible. Alors que l’effectivité de la rentrée administrative, le 26 octobre dernier, a donné le top de cette année académique exceptionnelle du fait de la crise sanitaire, le gouvernement et les partenaires sociaux de l’Education ne sont pas sur la même longueur d’ondes.

A moins d’une semaine de la reprise effective des cours, le Syndicat de l’éducation nationale, dénombre de nombreux disfonctionnements et propose un report de deux semaines. Le délais supplémentaire devrait permettre « à ce que tout ce qui a été  relevé comme manquements  puisse être mieux affiné et qu’on puisse palier à tous les manquements observés. »

Le SENA relève entre autres, sur le plan administratif, les nominations des chefs d’établissements qui ne sont pas encore effectives, les mutations des enseignants et  l’orientation des élèves en classe de seconde, qui ne sont pas encore publiés. Sur le plan sanitaire, le dispositif de riposte à la covid-19 n’est pas encore effectif dans tous les établissements scolaires, notamment l’installation des points d’eau, les marquages au sol et l’aménagement des salles de classe. Le syndicat déplore aussi l’absence de tests PCR pour les enseignants et les élèves.

Pas de report

La logistique n’est pas en reste. Le SENA relève l’absence de précision au niveau du protocole du transport scolaire, le déficit de salles de classe. Pour le secrétaire général du SENA, Fridolin Mve Messa, « tous les établissements ne sont pas prêts. (…) On ne peut pas démarrer l’année scolaire dans ces conditions-là. Il faut tout aplanir, tout préparer et bien préparer les choses afin qu’une fois l’année scolaire entamée, qu’elle ne s’arrête plus. Nous insistons sur le fait que le gouvernement doit reporter la rentrée scolaire qui est fixée au 9 novembre parce que rien n’est vraiment prêt. »

Du côté de l’Education nationale, on affirme que le ministre Patrick Mouguiama Daouda et ses collaborateurs font tout pour parer à toute éventualité contre la pandémie de covid-19. La rentrée aura bien lieu le 9 novembre.

 

Retrouver l’entretien avec le secrétaire général du SENA, Fridolin Mve Messa sur Gabon TV