Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Reprise des cours à Port-Gentil

A Port-Gentil, malgré l’appel au boycott lancé par la CONASYSED, les enseignants et les élèves de terminale  ont repris le chemin du lycée ce lundi. Une reprise dans un contexte sanitaire particulier.

 

Comme annoncé par le ministère de l’Education nationale, les élèves de terminale ont repris les cours interrompus le 14 mars dernier à cause de la pandémie du coronavirus. A Port-Gentil, les chefs d’établissements qui attendent encore l’aide promise par le gouvernement à cet effet, ont pris toutes les dispositions  pour accueillir les élèves dans des conditions d’hygiène et de sécurité appropriées.

Au lycée Joseph Ambouroue, principal établissement secondaire public de la ville, deux surveillants sont mis à disposition à l’extérieur et à l’intérieur du bâtiment pour filtrer l’entrée des élèves. Dans l’enceinte de l’établissement, les lycéens qui portent déjà des bavettes depuis la maison sont orientés vers le dispositif de lavage des mains.

Sur le tableau d’affichage, les nouveaux emplois du temps renseignent les prétendants au bac sur la situation géographique de leurs nouvelles salles de classes. Au total, 302 élèves sont répartis dans 17 salles.  « Ils sont 20, ou moins de 20 élèves par classe », indique Irmine Marie Emilie Manfoumbi, proviseur du Ljaa ; « sur les tables bancs qui doivent être occupées il y a des numéros. En plus des intervalles entre les tables bancs, nous avons aussi laissé des intervalles entre les classes pour bien respecter les mesures barrières ». Des surveillants font régulièrement la ronde pour qu’il n’y ait pas d’attroupement.

Un enseignant accomplissant le geste barrière phare

Satisfaction

Même son de cloche au lycée et collège Raponda Walker où les élèves étaient déjà devant le portail de bonne heure. Tomo Ngui, censeur 1 vie scolaire affirme, à cet effet, que la structure a respecté « les mesures prises par le gouvernement. Les élèves sont là. Les professeurs aussi. Le dispositif sanitaire est mis en place. Les surveillants veillent à ce que même pendant les récréations, il n’y ait pas de contact direct ».

« C’est assez stressant, mais on est content de reprendre les cours », se réjouit Maéva, élève au Ljaa.

Dans l’ensemble,les lycéens dans leur majorité ont renoué avec les cours, à la grande satisfaction des responsables d’établissement. Ces derniers espèrent que les parents d’élèves sceptiques enverront leurs enfants au lycée.