Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Senat : des places pour les handicapés

Le Syndicat national autonome des professionnels handicapés et assimilés du Gabon  veulent faire partie des sénateurs qui seront nommés par le président de la République. Ils ont lancé un appel.

 

La requête du Syndicat national autonome des professionnels handicapés et assimilés du Gabon – Synaphag s’adresse directement au président de la République. La communauté veut faire partie des 15 sénateurs qui seront nommés par le président de la République.  « Nous pensons que lors de la composition imminente de la 5e législature du sénat, votre attention soit à nouveau sollicitée pour que notre frange de la population y soit représentée », a déclaré le porte-parole du syndicat Wilfried Mouélé.

Selon le président du syndicat, cette requête répond à la volonté de faire partie des parlementaires capables de défendre les multiples préoccupations des personnes handicapées allant dans le sens de l’amélioration de leurs conditions de vie. Il s’appuie également sur le programme d’égalité des chances « qui prône la participation des personnes vivant avec un handicap à la vie politique et publique »

Discrétion

Selon le dernier recensement réalisé en 2013, le taux de prévalence nationale des personnes en situation de handicap est de 2,2 % avec une population rurale en situation d’handicap deux fois et demie plus élevée soit 4,7 %.  Si plusieurs politiques d’assistance sont effectives au profit des handicapés, la communauté fait tout de même face à de nombreuses injustices. Une représentation  au sénat sonne comme une aubaine à saisir pour ses représentants.

Suite à la révision constitutionnelle de décembre 2020, la 5ème législature sera composée de 67 sénateurs. 52 ont été élus au cours des dernières élections. 15 seront nommés par le président de la République. Les seuls critères prédéfinis sont : des personnalités ayant honoré le service de l’Etat, âgées de 40 ans révolus, jouissant de leurs droits civils et politiques et n’étant frappées d’aucune incapacité par la loi. Le reste est laissé à la seule discrétion du chef de l’Etat.