Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Un orage fait près de 50 sinistrés à Koulamoutou

Une cinquantaine de familles de plusieurs quartiers de  Koulamoutou est sans abris depuis mercredi. la pluie s’est violemment abbattue sur le chef-lieu en début d’après-midi.

Pas de perte en vies humaines enregistrée,  mais de nombreux dégâts matériels. C’est le triste bilan de la forte pluie qui s’est abattue dans l’après-midi du 7 octobre á Koulamoutou dans la province de l’Ogooué-Lolo.

Absents de leur maison durant l’orage, selon le correspondant de radio Gabon, c’est à leur retour que les habitants des quartiers Four,  Jardin,  Itebe,  Mayila ont constaté les dégâts. Toitures de maison arrachées, arbres déracinés,  incendie des transformateurs électriques,  entres autres.

« Il y avait un vent violent, ma femme revenait de la brousse et les enfants étaient dans leurs bricoles, c’était vraiment catastrophique. Dieu merci,  au moment oú l’atangatier (NDLR, arbre fruitier) s’est abattu sur la chambre de mon premier fils,  il était sorti. C’était la panique générale », relate un sinistré.

Alerte

Si certains ont été contraints de passer la nuit à la belle étoile,  d’autres ont bénéficié du soutien de proches ou encore utilisé de  moyens de fortune pour réparer leurs toitures.  Le maire de Koulamoutou, Rigobert Nzengue Lola s’est rendu sur les lieux. Il a assuré qu’une procédure légale de dédommagement sera effectuée. «  Nous constatons le malheur qui vient de s’abattre sur certains de nos compatriotes,  je pense que les dossiers vont être transmis á qui de droit,  ceux qui sont en charge des calamités ».  Comme plusieurs habitants, c’est impuissant, qu’il a d’ailleurs vécu la scène. « J’étais dehors, j’ai vu une toiture passée á la vitesse de l’éclair. C’était très violent,  malheureusement », a-t-il précisé.

Après près de trois mois de saison sèche, le mois d’octobre marque le retour des pluies, avec ses nombreuses conséquences. La situation vécue par les populations de Koulamoutou cette semaine devrait donc sonner comme une alerte pour les populations dans les zones à risques, mais aussi pour les autorités en charge de la prévention des sinistres et de l’accompagnement des victimes.