Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
mardi 4 août 2020

Infrastructures sportives : réhabilitation des stades

Le processus d’entretien des stades construits dans le cadre des  Can 2012 et  2017 organisées  par le Gabon a été lancé par l’Office de développement du sport et de la culture. Quatre stades sont concernés.

Après les critiques, le gouvernement songe à la réhabilitation des différents stades, construits lors des Can de 2017 et 2012. Franck Nguema, ministre des Sports, a officiellement annoncé le processus d’entretien des différentes infrastructures. Le stade d’Amitié sino-gabonaise d’Agondjé, les stades de Franceville, Port-Gentil et Oyem sont concernés. La réhabilitation comprendra l’entretien de l’aire de jeu et des tribunes.

« Après sa prise en main des quatre stades de la CAN 2017, suite au plan social avancé de l’ANAGEISC qui était le point bloquant pour l’accès à ces infrastructures sportives, l’Office de Développement du Sport et de la Culture ONDSC-Gabon a financé et réalisé les travaux d’entretien des stades de Franceville et Port-Gentil », explique Franck Nguema.

Le processus d’entretien sera en effet mené par le nouvel office de développement du sport et de la culture, garant de la gestion des stades. Le lancement du processus intervient après un incendie volontaire du stade d’Oyem, orchestré il y a quelques semaines, par des jeunes se présentant comme la Cellule du grand nord. L’incendie a détruit le salon VIP 2 du stade Engong d’Oyem. Le ministère des Sports a été interpellé sur la nécessité de préserver les infrastructures. « Le salon VIP 2 du stade d’Engong à Oyem, qui vient de subir une « attaque terroriste » sera rapidement remis en état », confirme le ministre.

CAN 2021

Après la CAN 2017, l’Etat ne s’est pas vraiment occupé des stades. D’ailleurs, constamment, le ministère est interpellé  par les médias, les associations sportives et des tiers sur la dégradation d’infrastructures qui ont coûté des milliards de francs CFA au Gabon.

Selon Franck Nguema, l’ambition à court terme du ministère des Sports et de l’ONDSC est le maintien des stades de classe internationale en bon état technique, pour recevoir les futures compétitions, notamment les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 et la Coupe du monde Qatar 2022.