Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Deux blessés graves dans un accident aux Trois Quartiers

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Un accident de la route, aux Trois Quartiers, a fait deux blessés graves. Il s’agit des conducteurs qui ont aussitôt été transportés aux urgences.

Un  accident de la circulation s’est produit ce mardi  en début d’après-midi aux trois Quartiers dans le 1er arrondissement de Libreville, faisant deux blessés graves. Deux véhicules de même gabarit  sont entrés en collision à la hauteur d’un virage. Il s’agit d’un taxi  Toyota Corolla conduit par un ressortissant togolais, Salami qui est retrouvé nez-à-nez avec un autre véhicule qui n’était plus là au moment de notre passage.

L’accident d’une rare violence a fait des dégâts matériels et corporels. En effet, les deux voitures sont fortement endommagées après le terrible choc. Si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, en revanche les deux conducteurs ont été blessés,  et pris aussitôt en charge par une ambulance médicalisée du Samu. Ils ont évacués en urgence.

Procès verbal

Le seul passager qui se trouvait à bord du taxi est sorti indemne, selon les témoins. Ils ont porté les premiers secours aux victimes. « Pour l’heure nous ne pouvons pas établir les responsabilités dans cet accident, mais nous savons déjà qui a tort et qui a raison. On va monter un procès verbal après avoir bouclé l’enquête », explique une source policière, en reconstituant les faits. 

L’un des proches du taximan non identifié s’est effondré en larmes face à la triste scène. « Je suis sans voix. C’est le véhicule avec lequel je travaille ».

Accident de la route : deux  morts à Essassa

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La collision de deux poids lourds sur la Nationale 1 a causé la mort de deux personnes. L’excès de vitesse serait à l’origine du drame.

Deux personnes ont été tuées dans un accident de la circulation  samedi à Essassa, dans la commune de Ntoum,  sur la Nationale 1. L’accident s’est produit lorsqu’un camion en provenance de Mayoumba et transportant une importance cargaison de poisson s’est encastré dans un autre véhicule de même gabarit chargé de sacs de manioc. 

Le premier camion de marque Renault était en stationnement au nouveau poste de contrôle de Douane dans ce quartier industriel.  D’après les témoins interrogés par le quotidien l’Union, l’autre camion, en mouvement, roulait à vive allure. « Et Dieu merci, il devait y avoir plus de victimes », fait remarquer l’un d’eux. Dans sa course folle, il a percuté un Rav 4 roulant dans la même direction. Son chauffeur, sentant le danger s’est rabattu sur le côté pour le laisser passer. Après ce premier choc, le poids lourd a foncé en droite ligne contre le camion en stationnement.  Deux occupants, le chauffeur et son assistant, sont morts sur le coup. 

Le fait que l’accident se déroule vers 10 heures dans une zone pourtant dégagée laisse perplexe. Après un long trajet, le chauffeur était-il si pressé d’atteindre sa destination en foulant au pied les règles élémentaires de la circulation routière ? Il était pourtant à quelques kilomètres de sa destination finale.

Franceville : un refus de priorité mortel

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Un accident grave a eu lieu une fois encore à cause d’un refus de priorité. Un homme d’une quarantaine d’années est décédé. 

Un véhicule de marque RAV4, avec trois passagers, et une Landcruiser ayant cinq personnes à son bord, sont entrées en collision, dimanche à 18 h, au quartier la Caisse à Franceville, occasionnant un mort sur le champ et deux blessés graves.

Selon les informations recueillies auprès du lieutenant-colonel Jean-Noël Matchiendy, commissaire central de Franceville, un conflit de priorité de passage est à l’origine du drame, ayant causé la mort d’Armand N. Âgé de 40 ans, il était chauffeur à Setrag. Les deux blessés ne sont toujours pas identifiés. Ils sont dans un état comateux.

« La voiture de marque RAV4, qui s’est engagée imprudemment, n’a pas respecté la priorité, causant ainsi une collision qui a tué l’un des passagers et projeté deux autres, qui ont été transportés d’urgence à l’hôpital régional Amissa Bongo. » L’accident a aussi causé des dommages matériels, assez conséquents, car la voiture est irrécupérable.

Les cinq passagers de la Toyota Landcruiser, trois hommes et deux femmes, également admis à l’hôpital et en état de choc, suite à la violence du choc, sont tous indemnes et hors de danger.

Ce nouvel accident, qui endeuille une famille, pose la question du non-respect de priorité. Une attitude qui devrait interpeller les autorités en vue de renforcer la sensibilisation et le contrôle auprès des automobilistes.