CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La CNR autour de Jean Ping reconnait le bien-fondé de la démarche du CAPPE qui appelle à un dialogue des mentors de la société pour la reconstruction du tissu social. Mais est-elle prête à répondre à cet appel ?

Dans la poursuite de la caravane de rencontres des acteurs et partis politiques et de la société civile, le Congrès des agents de l’administration publique et parapublique de l’Etat (CAPPE) a été invité, le 23 août au domicile de Jean Ping. Mais en lieu et place de l’opposant radical, le CAPPE a été reçu par les membres de la Coalition pour la nouvelle République (CNR).

Et contrairement aux autres étapes où ils ont plutôt eu droit à un accueil chaleureux, cette fois-ci, les membres du CAPPE ont dû faire face à la méfiance de leurs interlocuteurs. Pas de téléphone, encore moins de caméras ou d’appareils photos durant l’échange. Pire, le CAPPE doit aussi patienter pour savoir si Jean Ping et les siens sont prêts à s’asseoir autour d’une table avec les autres acteurs de la société. 

« Nous ressortons de cette rencontre avec un sentiment mitigé parce que nous avons bien transmis notre message, mais nous n’avons pas reçu de réponses de la Coalition Jean Ping », confie Emmanuel Mve Mba.  « En revanche, ils disent rester à examiner la question et dans quelques jours ou semaines, ils vont nous saisir soit par écrit, soit par téléphone pour donner leur réponse officielle », poursuit-il.

Crises

Depuis le début de sa tournée citoyenne, le CAPPE a déjà rencontré une quinzaine d’acteurs et organismes de la société. La démarche du Congrès est motivée par les maux qui minent la société depuis la présidentielle de 2016, caractérisés, entre autres,  par  le mépris, la gabegie et la haine. Le message du CAPPE s’adresse à toutes les formations politiques de la majorité et de l’opposition sans exclusive.

Le congrès annonce des prochaines rencontres avec les confédérations syndicales, les religieux, la notabilité, les auxiliaires de commandements. Et le prélat africain en vue de bénéficier de leur expérience sur la sortie des crises respectives.