Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Trois questions à Franck Nguema

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Après neuf jours de mobilisation, le festival culturel Gabon 9 provinces a pris fin, le 16 août. La flamme a été éteinte par le ministre de la Culture, Franck Nguema. Le festival fait désormais partie de l’agenda culturel.

 

Au terme de cette  3e  édition du festival Gabon 9 provinces,  que doit-on retenir ?

Cette 3ème édition a tenu ses lettres de noblesse. Nous avons effectivement vu un niveau très élevé en termes de qualité et de quantité de participation dans chaque province. Toutes les provinces ont réalisé quelque chose d’exceptionnelle et je remercie toutes les organisations qui se sont mobilisées pour la réussite de cet événement qui, je souligne s‘est déroulé pendant 9 jours sans problème, dans l’unité et la diversité.

C’est quelque chose qu’il faut noter, l’unité dans la diversité. C’est la capacité pour chaque être, homme et femme de se reconnaître dans son terroir qui appartient à une nation. Alors durant les festivités, nous avons pu voir la diversité de la richesse de notre patrimoine culturel et cela nous a permis aussi de remarquer que tout le monde venait à ce festival de manière conviviale en famille. C’était quelque chose d’extraordinairement magnifique. C’est ça le vivre-ensemble que le président de la République, chef de l‘État nous demande.

L’objectif cette année était la promotion des langues. Est-ce que vous pensez que cet objectif a été atteint ? Le constat a plutôt donné l’impression que tout était centré autour des concerts géants. 

J’ai entendu certaines critiques. Vous savez, la critique est facile, l’art est difficile. Mais, il faut toujours tenir compte des critiques car elles permettent de nous améliorer. Je ne vais pas répondre aux critiques, mais je dirais simplement que ce qui était important ce n’était pas de faire à Gabon 9 provinces des stages intensifs d’apprentissage de la langue vernaculaire. Le but, c’était de susciter l’intérêt auprès des jeunes pour qu’ils se réapproprient leurs langues vernaculaires pour qu’à travers les différentes catégories, que ça soit dans les danses, les théâtres, les slams, les chants, les danses traditionnelles, les contes, les ateliers au village des enfants que les langues locales soient usitées de manière simple ou partielle.

Franck Nguema éteignant la flamme du festival

Mais le but du jeu, c’était de recréer un intérêt pour nos langues locales auprès des jeunes. Un peuple sans culture c’est comme un arbre sans racines. Et les jeunes constituant l’avenir du pays doivent se réapproprier nos langues locales afin que le patrimoine culturel qui est le nôtre, la tradition qui est la nôtre perdure et continue à permettre aux Gabonais de se réaliser dans leur être profond, dans leur négritude et dans leur Gabonitude.

Le festival Gabon 9 provinces est terminé, qu’est-ce que le ministère de la Culture a prévu pour poursuivre cette réappropriation de nos langues ?

Le processus de réappropriation des langues est long, surtout dans une société qui se modernise et vit dans l’ère des téléphones androïdes. Le ministère de la Culture a un vaste chantier, de voir les jeunes de plus en plus s’approprier leur culture gabonaise qui est leur identité.  Les jeunes ont sorti un slogan très fort durant le Gabon 9 provinces. « Ma culture mon identité. » Et c’est dans ce sens que le ministère de la Culture va avancer dans ce thème.

Nous déclinerons pour l’année 2020, un certain nombre d’activités que nous avons essayé de présenter lors des conférences budgétaires auprès du ministère de l’Economie, des Finances et des Solidarités pour que la saison culturelle de l’année 2020 soit exceptionnelle, pour que  nous puissions avoir des activités et des manifestations qui permettront de faire la promotion de notre identité et donc de notre culture. 

Propos recueillis par Christian Ngari

Le festival Gabon 9 provinces

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La 3e édition du festival Gabon 9 provinces bat son plein.   La flamme du festival Gabon a été allumée par le premier ministre, en présence des acteurs culturels venus de toutes les localités.

Comme chaque année depuis trois ans, le Boulevard Triomphal de Libreville va rythmer au son de l’ambiance du festival Gabon 9 provinces. Cette année, ce qui devient l’une des plus grandes rencontres culturelles nationales est placée sur le thème ‘’Langues locales et jeunesse’’. Une façon pour les autorités de prôner  la valorisation des langues gabonaises auprès des jeunes.

« Le thème retenu cette année ’s’inscrit dans le cadre de la valorisation et la promotion de notre riche patrimoine linguistique, qui se meurt et dont les jeunes doivent se réapproprier », précise le ministre de la Culture Franck Nguema. 

Pour marquer le début des festivités de cette 3e édition qui s’étend du 8 au 16 août, la flamme du festival a été allumée par le premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé. Durant 9 jours les acteurs de la culture gabonaise dans leurs diversités vont redoubler de talents pour mettre en avant la particularité de leur identité culturelle, notamment en termes de danses, de plats, de langues, entre autres. Les provinces vont se succéder à tour de rôle, durant tout le festival.

Selon le ministre de la Culture, cette rencontre culturelle est également l’occasion pour le Gabon, à  l’instar d’autres Etats africains membres du CICIBA – Centre international des Civilisations Bantu – de concrétiser son engagement à faire de la culture un levier important de son développement. Le but étant par ailleurs de pouvoir être en phase avec l’une des préoccupations exprimées par la Commission mondiale de la Culture et du développement qui considère que ‘’séparé de son contexte humain et culturel, le développement économique, pleinement réalisé, fait partie intégrante de la culture d’un peuple.’’

« C’est en effet ce qui permet à chaque peuple d’apporter son particulier à l’univers, » assure Franck Nguema. 

Le festival Gabon 9 provinces est un évènement culturel dont l’objectif principal est la mise en valeur et la promotion des potentialités culturelles de chaque province. Il contribue à la découverte de la connaissance des valeurs culturelles des provinces du Gabon.