CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Après quelques jours de silence médiatique, Ali Bongo a reçu, à tour de rôle deux membres du gouvernement. Les échanges entre le chef de l’Etat et les ministres ont porté essentiellement sur l’état des lieux de leur département respectif.

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a reçu en audience, jeudi, le ministre de la Forêt, Lee White et son collègue des Sports et de la Jeunesse, Franck Nguema. Ce premier tête à tête entre les membres du gouvernement et le chef de l’Etat se tient près d’un mois après la formation du nouveau gouvernement Julien Nkoghe Bekale.

Les deux hommes ont saisi l’occasion pour faire, au président, le point de leurs activités.

Avec le nouveau ministre de la Forêt, l’accent a été mis sur les suites de l’enquête sur le scandale du kevazingo. « Le président a voulu savoir qu’est-ce qu’on a fait pour mettre de l’ordre dans l’affaire du kevazingo. J’ai pu lui expliquer qu’au niveau du port d’Owendo, on avait recommencé les exportations de bois. Au niveau du kevazingo, je travaille avec le procureur de la République pour mettre tout au clair, » a confié Lee White.

Par ailleurs, M. White s’est réjoui de l’accueil des techniciens de son département ministériel, avec lequel il compte redynamiser le ministère de la Forêt. « Les deux premières semaines de travail se sont bien passées. J’ai également fait un petit voyage à Abou Dabi pour la préparation d’un grand sommet sur les changements climatiques en septembre, au niveau des Nations-Unies, » a-t-il poursuivi.

Football

Un exercice auquel s’est également plié le ministre de la Culture, des Sports, chargé de la Jeunesse et de la Vie associative, Franck Nguema. Ces dernières semaines, son agenda a été particulièrement marqué par des échanges avec les fédérations sportives et la course des 10 km de Port-Gentil.

Dans un communiqué, la communication présidentielle précise que le « football a fait l’objet d’une présentation au chef de l’Etat. » Un sujet d’actualité en cette période de CAN en Egypte à laquelle le pays ne prend pas part. Le président Bongo a aussi rappelé sa volonté de voir aboutir les réformes en faveur de la jeunesse.