Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Port-Gentil : début de la campagne nationale de vaccination anti-covid-19

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le Docteur Jonas Mboumba, gynécologue-obstétricien et président provincial du SYMEFOA a reçu la première dose du vaccin chinois Synopharm marquant pour le compte de Port-Gentil, le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination.

Le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a procédé cei 13 avril 2021 à Port-Gentil, au lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre la pandémie à Coronavirus. C’est le Dr Jonas Mboumba, président provincial du syndicat des médecins qui a reçu la première dose du vaccin chinois Synopharm marquant le début de l’opération. Il était exactement 12h24mn. La secrétaire générale de province, Eryll Bertille Roponat Otéwa épouse Mbina a également reçu sa première dose de vaccin. Elle a « encouragé la population à venir se faire vacciner ».

Excepté la délégation officielle, ce sont les communautés amies, notamment les maghrebins qui ont répondu présents pour cette première journée. « Je suis venu me faire vacciner pour me protéger et protéger les autres » a dit Atoui Ali, volontaire, après avoir reçu sa dose de vaccin.

Engouement

Comme on pouvait s’y attendre, au regard des spéculations qui vont grandissantes sur les éventuelles effets indésirables des vaccins contre la Covid-19, la mobilisation n’était pas au rendez-vous. En effet, les portgentillais n’ont pas répondu favorablement à l’appel lancé par les autorités.

Laure, une patiente rencontrée dans l’enceinte de l’hôpital a dit : « je ne me ferai vacciner que lorsque mon salaire sera conditionné. Sinon, je ne suis pas dedans, on connait comment ça se passe ». « Je ne veux pas mourir », a lancé Pierre, avant de s’interroger sur la nécessité de faire un vaccin qui ne confère pas une immunité, ne serait-ce que provisoire à aux personnes vaccinées.

Contrat de confiance

Pour rassurer les marigovéens, Guy Patrick Obiang a parlé d’« un contrat de confiance » qui devrait exister entre les populations et le gouvernement. Celui-ci réside, a-t-il indiqué, sur « toutes les initiatives de transparence que le gouvernement mènent depuis le début de la pandémie. Nous avons toujours mis à la disposition des populations, toutes les solutions visant à les protéger. Le vaccin Synopharm est un vaccin efficace qui est bien toléré c’est-à-dire qui ne présente presque pas d’effets indésirables ».

Paul Ngome Ayong, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime recevra sa première dose de vaccin le mercredi 14 avril. Il a encouragé les populations à faire « faire fi des fausses rumeurs qui se relais  au risque d’hypothéquer lourdement cette opération qui vise à nous sortir de la catastrophe sanitaire.»

 

Port-Gentil : le bilan d’étape de Gabriel Tchango

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

A la tête de Port-Gentil depuis 10 mois, Gabriel Tchango a fait un bilan d’étape de sa gestion lors d’une conférence de presse. Il met en avant une gestion basée sur quatre piliers.


Gabriel Tchango, édile de la capitale économique s’est adressé à la presse mercredi dans la salle archicomble Jeanne Valentin Piraube de la mairie du bord de mer. C’était en présence de ses collaborateurs, maires-adjoints et des chefs de service de la mairie.

Le maire a présenté le bilan à mi-parcours, des 10 mois de sa gestion à la tête du bureau du conseil municipal. Une gestion faite, a-t-il indiqué, de quatre piliers « la sécurité, l’assainissement, les loisirs sains, la promotion touristique ». Ils lui ont permis de lancer une vaste opération d’assainissement à travers le concept POG2VP (Port-Gentil : ville propre prospère).

Confronté dans sa mise en œuvre à l’indifférence des populations, le projet, vise l’amélioration des conditions de vie des Portgentillais. Il s’articule autour « du curage des caniveaux des quatre arrondissements, de la réfection des écoles préscolaires de la mairie, de l’ensoleillement des voies publiques, de l’amélioration des conditions de vie de nos agents ».

Les résultats de POG2VP commencent à se faire ressentir dans le quotidien des Marigovéens, au regard de quelques avancées comme la baisse considérable du phénomène des inondations dans la ville de sable, la réhabilitation continue des infrastructures routières. Toutefois, la question de la collecte d’ordures ménagères dans les zones difficiles d’accès reste « un problème très sérieux » a reconnu Gabriel Tchango.

Missions

La problématique de l’insécurité dans la ville a par ailleurs été abordée par les journalistes. Elle constitue en effet, une grosse épine pour la municipalité. Mais, le maire a rassuré qu’un travail de collaboration est en train d’être élaboré pour accompagner les forces de sécurité et de défense dans leurs missions.

Les partenariats de la mairie sur le plan international, notamment avec les villes françaises de Thouars et de Seine-Saint-Denis, ont également fait partie des échanges.