CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le Gabon a accueilli mercredi son premier  débarquement de thons,  péchés dans ses eaux. Ils seront transformés et vendus dans tout le pays.

 

Événement historique pour le Gabon qui après un demi-siècle de pêche de thons, lance officiellement l’opération de transbordement et de débarquement de cette variété de poissons.

C’est le ministre de l’Agriculture,  de la Pêche et de l’Alimentation,  Biendi Maganga Moussavou qui a réceptionné cette première cargaison de thons,  débarquée au port d’Owendo.

L’évènement majeur  marque non seulement le début d’une nouvelle ère, mais lance également le développement de l’industrie thonière au Gabon. 

« Le transbordement et le débarquement à 100 % de nos ressources halieutiques permettra de couvrir une grande partie du marché local à moindre coût. »

 « Cette opération impactera plusieurs secteurs économiques, notamment par la création de nouveaux métiers tournant autour des services portuaires spécifiques au débarquement des produits de la pêche, à la transformation et à la commercialisation des produits sur l’ensemble du pays, »  a indiqué Biendi Maganga Moussavou.

Panier

Selon le ministre,  le kilogramme du thon de mer sera vendu localement à moindre coût, à savoir à moins de 1000 Fcfa / kg. L’objectif étant de lutter contre la vie chère.

Aussi,  souligne-t-il,  aucune variété de thon péché au large des côtes gabonaises ne sera plus vendue à  l’extérieur sans être  transformée sur place.

Cette nouvelle posture témoigne de l’ambition du gouvernement à mettre en avant des produits 100 % made in Gabon.

Le développement du Gabon bleu par l’entremise de  l’industrie thonière naissante sera créateur d’emplois. Il permettra aussi  la baisse des coûts du panier de la ménagère.