CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

C’est la 2e édition du forum de l’image et de la photographie. Pendant deux jours les professionnels et amoureux de l’image se sont donnés rendez-vous, à Libreville, autour de leur passion. Si l’aventure en est encore à ses débuts, les organisateurs voient les choses en grand, car, la photographie et l’image ont de beaux jours devant elles. Au moment où se clôture le forum et que les organisateurs se projettent déjà pour la 3e édition prévue en avril 2020 à Port-Gentil, entretien avec Mac-Gregor Massala, initiateur du FIP. 

 

C’est quoi le forum de l’image et de la photographie ?

C’est une  plateforme qui regroupe tous les professionnels du secteur : les photographes, les journalistes, les animateurs( … ) autour d’une même thématique d’intérêt commun, par  exemple, : « le droit à l’image, l’éthique et la déontologie. »

Qui est concerné par le forum ?

Le forum de l’image et de la photographie touche toutes les couches sociales, sans  s’exception. Surtout, quand on parle de la gestion de l’image à l’heure du numérique.

En effet,  même- si vous n’êtes pas photographe  ou professionnel de l’image, ça vous concerne aussi. Car nous prenons, tous, des selfies lors d’accidents, de braquages, de bagarres…  pour les mettre sur les réseaux sociaux.

Quel est son intérêt ?

Les enjeux du forum de l’image et de la photographie restent l’éducation, la sensibilisation, l’orientation, le recadrage, le divertissement et l’information.

Etes-vous satisfait par cette 2e édition ?

On est jamais satisfait  de l’œuvre qu’un homme peut accomplir. Mais, on travaille dans ce sens pour apporter plus de satisfaction, non seulement à nous, (NDLR, les organisateurs) mais aussi, à tous ceux qui participent et nous accompagnent dans cette belle aventure. 

Quelles sont vos ambitions ?

Notre ambition est de voir ce projet se pérenniser car il se fera chaque année. Notre vision est de voir le forum de l’image et de la photographie devenir comme le FESPACO. Pourquoi pas comme le festival de Cannes ? C’est notre souhait le plus ardent.

Propos recueillis par Saphyr M.