CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La directrice générale de la CNSS annonce la mise en place de mesures d’accompagnement liées au paiement trimestriel des pensions. Elles visent à atténuer les désagréments du paiement trimestriel des retraites.

 

Les services de la Caisse nationale de sécurité sociale ont décidé de mener une réflexion sur l’ensemble des mécanismes d’accompagnement compte tenu de l’inconfort social des retraités dû au paiement trimestriel des pensions.

Il s’agit donc pour la CNSS d’assurer la dignité et l’équilibre social des retraités et de leurs ayants-droits. Dans l’immédiat, la direction générale fait savoir que dès le 5 août, les retraités pourront disposer d’une carte bancaire prépayée gratuite. Elle permettra à l’ensemble des retraités, bancarisés ou non, de retirer mensuellement leurs pensions, tandis que les partenaires financiers seront réglés trimestriellement.

Selon Nicole Assélé, la carte prépayée  comprend de nombreux avantages, notamment le droit aux réductions sur les produits de consommation de première nécessité auprès des partenaires commerciaux de la CNSS, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays.

Les retraités auront également droit à une prise en charge médicale gratuite les cinq premiers jours de chaque mois, exclusivement dans les centres d’action sanitaire et sociale (CASS) et centres médico-sociaux (CMS), avec réduction des coûts des produits pharmaceutiques sur le réseau de dispensation de médicaments de la CNSS, sur l’ensemble du territoire national.

« Toute réforme comporte toujours sa part de mélancolie. Vous pouvez cependant être sûrs que ceux qui décident aujourd’hui à la tête de la CNSS et tous ceux qui y collaborent restent avant tout des êtres humains, pénétrés des valeurs de solidarité et d’altruisme qui fondent notre vivre ensemble, » déclare Nicole Assélé. La directrice générale assure par ailleurs que les mécanismes de fonctionnement du programme d’accompagnement seront communiqués dans les meilleurs délais.

Pour rappel, en respect des dispositions légales et pour faire face aux difficultés financières de la CNSS, la direction générale de la CNSS avait décidé de ramener le paiement des pensions de retraites au trimestre. Une décision qui a suscité la colère des retraités, exigeant le départ de la directrice générale. Les nouvelles mesures pourraient ramener le calme et la sérénité entre les deux parties.