Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Makokou : Radio 6, retour sur les ondes

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Après 3 ans d’interruption, Radio 6, la station provinciale de radio Gabon émet à nouveau. Elle diffuse ses programmes  à partir d’un bâtiment rénové avec des équipements modernes.

 

Lancée en 1975, au plus fort de la première édition des fêtes tournantes du 17 août, la station provinciale de radio Gabon,  appelée Radio 6, a connu trois années d’interruption de programmes à cause de travaux de réhabilitation.
  

Le tam-tam ogivin, comme on l’appelait jadis, renoue progressivement avec les ondes. La reprise se fait avec des équipements flambants neufs (régie et studio). C’est le résultat des mesures prises par le ministère de la Communication dans le cadre d’un programme de réhabilitation des stations provinciales. Les travaux dont Radio 6 est la première bénéficiaire, ont connu des fortunes diverses.

De nombreuses  interruptions ont été observées dans l’évolution du chantier avec des problèmes budgétaires, des  réajustements et des arbitrages voulus par les cabinets ministériels successifs depuis Alain Claude Billie Bi-Nze jusqu’à Edgar Anicet Mboumbou Miyakou.
                                     

Retraite

Depuis plusieurs jours, Radio 6 est de nouveau écoutée par les auditeurs de Makokou et ses environs. La radio émet de 6h30 à 18h, mais la grille des programmes est encore inexistante. Composés, essentiellement, de  musique, les programmes sont entrecoupés par la diffusion en mode « relais » d’émissions de radio Gabon : éditions d’information matinales, communiqués  et autres émissions phares de la radio nationale.

Alors que Radio 6 se remet progressivement de son long silence, l’épineuse question du personnel constitue une difficulté principale. En effet,  après le départ à la retraite de 80 % de son personnel, fonctionnaires et main d’œuvre non permanente, seule une poignée d’agents s’efforce de relever le défi. D’après certaines sources proches de  Prosper Bemba Matembe, patron de la radio, ce dernier serait appelé à faire valoir ses droits à la retraite. En attendant son successeur, la maison tourne sous la supervision du directeur provincial de télédiffusion du Gabon TDG, Jean Ndong.   

Les auditeurs, heureux de renouer avec Radio 6, alors qu’Ivindo FM est en panne, espèrent voir la prochaine équipe dirigeante s’investir dans une offre de service à la hauteur des attentes d’un auditoire rural dépourvu de télévision et de médias alternatifs.

Le PSD bientôt en caravane

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Une caravane du Parti social-démocrate sillonnera, dans les prochains jours, l’ensemble du pays. Elle s’inscrit dans le cadre de la présentation de l’idéologie du parti aux populations.

En dépit de la dernière actualité de son président, Pierre-Claver Maganga Moussavou,  sorti précocement de la vice-présidence de la République, suite au scandale du Kevazingo, le Parti social-démocrate (PSD) peut se réjouir d’avoir préservé la confiance de sa base politique.

La preuve vient d’être faite au cours du second tour des législatives partielles. Avec 58,47 % contre 41,53 % pour son adversaire du PDG, Gladys Moulengui du PSD devient la députée du 1er siège du département de l’Ogoulou, dans la commune de Mimongo, cantons Haut-Ogoulou et Haute Dikobi. Une fierté pour Pierre-Claver Maganga Moussavou qui a aussitôt marqué sa satisfaction sur les antennes de radio Gabon.

« J’ai le sentiment que le Parti social-démocrate est toujours présent à chaque jouxte électorale parce que ce parti a foi dans les choix que le peuple gabonais peut faire pour désigner ses responsables. Et un autre sentiment de fierté lié au fait que le parti social va être représenté par trois députés au parlement par 4 femmes sur cinq représentants ».

Adhésion

Pierre-Claver Maganga Moussavou se dit prêt à mettre toute son énergie, plus que par le passé, au profit des populations. « Nous allons participer à l’épanouissement des populations dans son entièreté et c’est pour cela que j’ai décidé d’offrir un premier véhicule pour aller collecter la nourriture dans les villages et organiser les jours de marché » a-t-il déclaré.

Sur cette lancée, le président du PSD annonce une tournée nationale de son parti dès octobre. A cet effet, les cadres du PSD expliqueront aux populations l’idéologie du mouvement politique. Ils organiseront, en même temps, des campagnes d’adhésion destinées à toute personne prête à assumer et assurer le développement du Gabon.