Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Résidence Magnolia : 200 logements bientôt livrés

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Situé à Avorbam dans la commune d’Akanda, la résidence Magnolia est un projet de construction de 200 logements, initié en juillet 2018 par la Caisse des dépôts et consignations.

La résidence Magnolia fait partie des nombreux projets de construction de logements qui rentrent dans la politique de résorption de la problématique du logement à Libreville et ses environs. Elle est construite sur une superficie de 10 hectares à Avorbam dans la commune d’Akanda. Les travaux sont effectués par la filière immobilière Avorbam Investissements de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), sous la tutelle du ministère en charge de l’Economie.

Le chantier  a été lancé en juillet 2018. Il  est actuellement exécuté à près de 70 %. Sur les lieux, plusieurs  bâtisses sorties de terre prennent déjà forme et la plupart sont en voie de finition. Un constat qui permet au directeur des projets de la Caisse des dépôts et de consignations, Cédric Vicaire Ndoundou, d’assurer que les premiers lots seront livrés en octobre 2019.

Un motif de fierté pour le gouvernement, alors que le secteur habitat est l’un des plus enclin à l’atermoiement avec des centaines d’éléphants blancs dans plusieurs provinces du pays. « C’est une satisfaction du fait qu’on a fait beaucoup de projets dans ce pays qui n’ont pas abouti. Et là, on est sûr d’avoir d’un coup, 200 logements.

Cela va permettre de soulager quelques compatriotes, et je pense que c’est un des meilleurs rapports qualité-prix qu’on ait vu en matière de logements économiques », se réjouit le ministre de l’Economie, Roger Owono Mba.

Après la livraison de la résidence les Bougainvilliers en novembre 2016, la CDC est en passe de relever le défi de livrer dans les délais ce nouveau chantier.  La résidence « Magnolia » est un ensemble de 200 résidences, dont 173 villas de plain-pied et 27 appartements répartis sur trois immeubles en R+2, avec des équipements collectifs.

Les villas sont bâties sur des surfaces individuelles de 400 m2  pour une surface habitable de 167 m2 composée d’un séjour de 32 m2, deux chambres de 11 et 10 m2, une cuisine de 15 m2 et un bloc buanderie de 8 m2. Comme toute cité moderne, il y est prévu la construction de services socioculturels. 

 

Les grandes lignes du projet de loi de finances 2020

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Initiées il y a deux semaines par le ministère de l’Économie, les conférences budgétaires consacrées à la Primature et aux départements ministériels ont pris fin. Elles ont permis de passer en revue les grandes lignes du projet de loi de finances 2020.

Les conférences budgétaires font parties des étapes inscrites dans le processus d’élaboration du projet de loi de finances. Mais selon le directeur de la préparation et de la programmation budgétaire, Bertrand Olliang Angone, c’est la première fois depuis des années qu’un budget prévisionnel est élaboré dans un cadre participatif et inclusif.

Dans un premier temps, il y a eu un échange entre le gouvernement et le parlement dans le cadre des orientations budgétaires. La seconde phase qui vient de s’achever a permis au ministre de l’Economie de recevoir ses collègues dans le cadre des conférences budgétaires, afin de rappeler le contexte économique et budgétaire.

L’exercice a permis de présenter les orientations stratégiques sectorielles de leurs départements ministériels. L’objectif étant de pouvoir mieux asseoir la politique du gouvernement dans tous les secteurs de la société.

« Le contexte économique contraignant commande une utilisation plus efficace de nos ressources. Pour préparer le budget de l’année 2020, le ministère a priorisé une approche participative et le consensus avec les autres départements afin de s’accorder sur des enveloppes qui cadrent avec leurs priorités, »  rappelle le ministre Roger Owono Mba.

Le budget 2020  rentre dans le cadre de la poursuite des efforts en matière de dépenses courantes, notamment la masse salariale, les subventions accordées à la société, aux organisations, aux associations, le respect des engagements vis-à-vis des créanciers. Il s’agit également de trouver les meilleures stratégies pour payer régulièrement la dette, éviter de constituer des arriérés dans le règlement des engagements et reconstituer les avoirs extérieurs pour financer les importations

Occasion

« Il est basé sur les orientations du président de la République édictées en décembre 2017, à savoir privilégier les infrastructures et le développement humain dans les domaines de l’éducation, la santé, la protection sociale. Et mettre en œuvre dans le cadre de la surveillance budgétaire multilatérale et bilatérale les recommandations faites par les partenaires techniques et financiers en matière de politique de dépense fiscale et de recettes affectées, » explique  Bertrand Olliang Angone.

Pour rappel, les principales étapes du processus d’élaboration du projet de la loi de finances incluent les conférences budgétaires, l’arbitrage du premier ministre à l’occasion d’un conseil interministériel, la validation du Conseil d’Etat, l’arbitrage définitif du président de la République, lors d’un conseil des ministres et le vote des parlementaires.

Le ministre de l’Economie préside les conférences budgétaires

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Lancées le 23 juillet, les conférences budgétaires ont pour objectifs d’élaborer le projet de loi de finances. Elles fixent les priorités pour le compte de l’année 2020.

Dans le cadre des conférences budgétaires, le ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba et d’autres membres du gouvernement ont jusqu’au 05 août pour élaborer le projet de loi des finances pour le compte de l’exercice 2020.

Ils vont fixer les priorités des trois années à venir. Le cap sera fixé sur les priorités budgétaires de l’année 2020, en tenant compte des engagements et des exigences des bailleurs de fonds qui accompagnent le Gabon dans la mise en œuvre du plan de relance de l’économie (PRE).

Les travaux font également office de concertation de l’ ensemble des membres du gouvernement avant la rencontre en septembre avec les partenaires financiers.

Par ailleurs, après la phase des conférences budgétaires, les travaux se poursuivront dans chaque ministère.

Diversification

«  À la suite de cette première étape, les équipes de la direction générale du Budget et des finances publiques se déploieront au sein de chaque ministre pour la finalisation des travaux techniques, » indique Roger Owono Mba.

Les conférences budgétaires visent une meilleure optimisation de la dépense publique. Elles sont également un levier qui prend en compte la diversification de l’économie du Gabon.