Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
mardi 26 mai 2020

Covid-19 : l’appel à l’union sacrée de Mike Jocktane prend forme

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Engagé dans la lutte contre le covid-19, le président du parti Gabon Nouveau mobilise les forces vives autour d’un appel à l’union sacrée. Les participants se sont rencontrés pour la première fois.

C’est par une visioconférence que le leader du parti politique, Gabon Nouveau, Mike Jocktane a amorcé l’appel à l’union sacrée des forces vives de la nation pour la gestion de la crise sanitaire imposée par le virus du covid-19 au Gabon. Pour cette première rencontre, le leader a échangé avec des acteurs de la société civile tels que le syndicaliste Marcel Libama et le président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG), Georges Mpaga, des leaders religieux, et des hommes et femmes d’affaires.

Au terme de ce premier échange, le leader politique s’est dit satisfait des premières pistes concrètes dessinées par les intervenants pour attaquer cet ennemi public commun. Il s’agit principalement de trois angles, à savoir Répondre à la crise sanitaire par une stratégie précise ; Anticiper le choc économique ; et Agir pour la cohésion sociale et protéger les plus fragiles.

« L’heure est, plus que jamais, à l’unité nationale pour mener ce combat inédit contre un ennemi certes invisible à l’œil nu, mais extrêmement redoutable. Nous ne devrons notre victoire qu’à la cohésion de nos actions et à notre capacité à surpasser nos intérêts personnels pour œuvrer pour le bien-être de tous », a insisté Mike Jocktane.

Pistes

Les premières pistes de l’appel citoyen sont, entre autres, poursuite dans la sensibilisation des populations aux bonnes pratiques pour lutter contre la propagation du virus, la commande de plus de tests en association avec d’autres états, un plan précis pour isoler les personnes positives, la distribution massive des kits de prévention consternant des gels hydroalcooliques, des gants, et des masques aux personnels soignants et aux populations.

Mais aussi, veiller au maintien de l’activité économique ; veiller à la disponibilité des fonds annoncés le vendredi 3 Avril ; rendre disponibles les procédures d’accès aux mesures concernant les PME et les petits commerçants. De même que la protection des expulsions de tous les gabonais locataires ; l’extension de la lutte aux communautés ; le recensement des populations classées économiquement faibles, et enfin mettre en un système efficace de contrôle de la mise en œuvre des mesures gouvernementales.

La société civile se mobilise contre le covid-19

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le Groupe pour l’alternative communautaire face au covid-19 au Gabon’, réunit des associations et ONG qui se mobilisent le covid-19. Il veut contribuer à l’effort national de lutte contre le coronavirus.

 

‘’La vie entre nos mains ‘’. C’est le slogan de la société civile pour transmettre le message de riposte au covid-19 au plus grand nombre. Vêtus de tee-shirts imprimés de messages de sensibilisation et munis de pancartes, de masques, de gants, de savons, de gels hydroalcooliques et d’autres éléments, le Groupe pour l’alternative communautaire face au covid-19 au Gabon (GAC Covid-19), sillonne depuis quelques jours les rues et les quartiers de Libreville et ses environs.

Il s’agit pour Marcel Libama de la Conasysed, Georges Mpaga du ROLBG et Pepecy Ogouliguende de l’ONG Malachie, des leaders religieux tels que le révérend Rostand Essono Ella de transmettre un message de proximité aux populations.

Le révérend Rostand Essono Ella et Marcel Libama

« Il s’agit pour les acteurs de la société civile d’aller à l’écoute des populations et de répondre à leurs questions, d’apaiser leurs craintes et de corriger la désinformation par des faits avérés qui leur sont utiles », explique Marcel Libama.

Le GAC covid-19 n’est pas un mouvement isolé des efforts du gouvernement. Ces échanges interactifs avec les populations sont nécessaires pour recueillir les avis du plus grand nombre dans la gestion de la pandémie sur le plan national.

« Notre approche, c’est une approche communautaire. Nous sommes à la base, nous recueillons aussi des besoins, des attentes de la communauté, par rapport à l’Etat et par rapport à nous. Nous avons une cellule de veille, une fiche a été élaborée qui va être remplie par les différents ménages, les familles », précise le révérend.  

Consignes

Les données et les informations seront épluchées. Les analyses seront remontées à la coordination nationale chargée de la riposte contre le coronavirus 

Au Gabon, le premier cas de covid-19 a été signalé le 12 mars dernier. Trois semaines après, le bilan officiel fait état de sept cas positifs et un décès. Plusieurs personnes ayant été en contact avec les patients atteints ont été mis en quarantaine en respect des consignes de l’OMS. Des mesures de confinement partiel ont été prises. Un couvre-feu a été décrété de 19h30 à 6h.