CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La crise sanitaire pose des problèmes dans certaines situations. En pharmacie, des malades ont du mal à se procurer un traitement contre une simple grippe.

A Port-Gentil, procéder à l’achat d’un traitement contre la grippe devient difficile, depuis le début de la crise du covid-19 dont les symptômes sont similaires à ceux de la grippe saisonnière. Certains  pharmaciens ont du mal à satisfaire les demandes des clients souffrant de  toux ou de fièvre.

Récemment dans une pharmacie, un conflit a éclaté avec une cliente. “Je suis venue prendre des médicaments pour calmer ma grippe qui commençait à peine », raconte Mélancolie, en colère.  « La dame m’a demandé ce que je ressens comme symptômes, je lui ai expliqué que j’ai un écoulement nasal et un peu de toux. Elle m’a directement demandé d’appeler le 1410, au motif que ça pourrait être un début de coronavirus. Je n’ai pas du tout  apprécié qu’elle me traite ainsi. Je lui ai dit ce que je pensais. Et, on s’est disputées ».

Une scène identique s’est déroulée dans une autre pharmacie. Une cliente désirant acheter des médicaments contre la grippe a été obligée d’appeler d’abord le centre d’appel d’urgence covid-19 à la demande de la pharmacienne. De nombreuses questions lui ont été posées par son interlocuteur au bout du fil. L’opérateur a ensuite discuté avec la pharmacienne. C’est seulement après cet échange que la cliente a pu être servie et repartir avec les médicaments. Les explications de l’opérateur  du 1410 ont convaincu la pharmacienne qui a fini par vendre le traitement adéquat contre la grippe.

Sensible

Les mots grippe et toux font désormais peur dans les pharmacies où le personnel pensent automatiquement au covid-19. La crainte de la contamination s’est installée dans les esprits. « On le fait pour nous protéger. Ce n’est pas pour les embêter », explique une pharmacienne.

Les professionnels pensent bien faire.  Pour un plan de riposte optimal dans ces lieux sensibles, l’idéal ne serait-il pas que les propriétaires de pharmacies, outre les EPI déjà disponibles, songent à les doter de termoflash ? Ainsi, chaque client y passerait avant même d’avoir accès à la pharmacie.

Au-delà de la psychose, aucun cas de covid-19 n’a encore été déclaré, à ce jour, à Port-Gentil.